Automobile : découvrez ces "vraies-fausses ventes" qui plombent le marché français

 |   |  459  mots
La Tribune Infographie
La Tribune Infographie
Hyundai et Mazda multiplient les véhicules de démonstration, Peugeot les "auto-immatriculations". Opel vend beaucoup aux loueurs de courte durée. Des opérations aux marges très faibles.

Les immatriculations, quelles immatriculations ? Vraies, fausses, artificiellement gonflées ? Il y a les ventes rentables aux particuliers - malgré les promotions -, celles un peu moins profitables aux grandes flottes, les transactions à marge très réduite ou quasi nulle avec les loueurs de courte durée et... les "fausses occasions zéro kilomètre" à travers les auto-immatriculations chez le constructeur lui-même ou dans son réseau, sans client identifié derrière.

A ce petit jeu, certaines marques sont très fortes. Opel écoule ainsi en France 20% de ses véhicules auprès des loueurs de courte durée, contre 8,7% en moyenne (toutes marques sur dix mois 2011). La filiale de GM a même accru ses ventes aux sociétés de location d'un tiers en un an ! Mercedes fait aussi très fort, avec 15% de ses transactions avec les loueurs, ainsi que Ford (14%). Dans le domaine des utilitaires, Iveco (groupe Fiat Industrial) en réalise également beaucoup (19% de ses volumes).

Les ventes de véhicules de démonstration dans les garages sont, elles, très prisées par les firmes asiatiques, histoire de donner un coup de pouce au chiffre des immatriculations mensuelles. Le coréen Hyundai écoule ainsi presque 21% de ses voitures sous cette forme, contre une moyenne inférieure à 10%. En un an, ses volumes écoulés par ce biais ont même progressé de plus de 20%. Aïe ! Les japonais font encore mieux, tels Honda (29% de ses ventes en voitures de démonstration) et Mazda (30,5%) ! L'italien Lancia (28%) n'est pas en reste. De quoi nourrir les "occasions neuves" de demain, à tarif bradé. Bonne affaire pour le client, pas pour le constructeur ! Les "auto-immatriculations" du constructeur à lui-même sont une autre façon d'améliorer les chiffres. Celles-ci représentent 4,5% des ventes de Peugeot. Du coup, la firme au lion s'octroie plus de 40% de ce "marché" !

En France, le constructeur le plus "vertueux" est finalement... Dacia. Le roumain effectue 84% de ses transactions avec des clients particuliers - le taux le plus élevé du marché français -, avec d'ailleurs peu de remises. La marque à bas coûts vend très peu aux loueurs (1,3%). D'où la haute rentabilité de sa distribution. Renault, qui a fortement diminué ses fournitures aux loueurs de courte durée ces dernières années, affiche aussi une structure saine de ses ventes. Tout comme Citroën ou Fiat.

Au total sur dix mois, les immatriculations de véhicules auprès des clients particuliers dans l'Hexagone ont fléchi. Elles n'excèdent pas 51% du marché automobile global. Un score historiquement bas (53% un an auparavant). Les ventes globales aux loueurs de courte durée sont restées quasi stables, mais les véhicules de démonstration se sont accrus. Tout comme les livraisons aux flottes.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/12/2011 à 14:30 :
Chers (vrais) journalistes,
Vous serez ravis, je suppose, de constater que certains blogs plagient votre travail, avec un mépris total pour le respect du droit d'auteur. A voir sur :
http://blogautomobile.fr/marcha-automobile-franaais-parlons-immatriculations-135194#axzz1ghtY6iWj
Réponse de le 19/12/2011 à 17:33 :
en effet, je viens de lire votre lien, et comment dire...c'est l'impression que ça laisse.
a écrit le 15/12/2011 à 21:01 :
je n'aime pas tellement les pourcentages. que représente 10% chez Opel ou chez Renault quand on vend chez les loueurs?. que représente le chiffre 1000 véhicules auto-immatriculés chez les mêmes constructeurs.? il en est de même quand il s'agit des marges on peut faire des efforts par exemple dans un pays nordique en accordant des grosses marges sur un petit volume de voitures (celà ressemble à un budget publicité) voilà pourquoi je n'aime pas les pourcentages
a écrit le 15/12/2011 à 4:14 :
..ayant fait ma carrière dans la distribution automobile, je peux affirmer que ces pratiques sont généralisées..et que le 20 de chaque mois, au vu des immatriculations, les constructeurs décident d'ordonner aux distributeurs d'immatriculer les voitures neuves qui sont en stock..eux-mêmes pratiquent de la sorte...d'ailleurs, il existe un concept de vente en FRANCE qui s'appelle ZERO KM pour écouler ces fausses immatriculations....toute une organisation vous dis-je.........
a écrit le 14/12/2011 à 19:44 :
Certains constructeurs feraient mieux de ne pas vendre aux loueurs les véhicules qu'ils n'arrivent pas à vendre. Quand le véhicule est mauvais, il donne une mauvaise réputation de la marque, et c'est dur de s'en débarrasser (n'est-ce pas Opel, avec la Corsa?).
a écrit le 14/12/2011 à 17:11 :
Il faut bien payer les charges de maintien des niveaux de production...en attendant un retournement du marché...les réorganisations coûtant très chères jusqu'au moment où les coûts s'inverseront.
a écrit le 14/12/2011 à 17:09 :
Cette société marche sur la tête ..

Je comprend mieux les notes à l'école type 21/20 ...

a écrit le 14/12/2011 à 9:54 :
J'ai acheté ma voiture chez un concessionnaire. Bien sûr, on m'a proposé ce qu'il y avait sur le parc de la concession. Mais après discussion, un des vendeur m'a indiqué qu'il faisait également mandataire mais que je devais rester discret. Du coup, j'ai acheté ma voiture chez eux avec 28 % (véhicule neuf), bien contrent de profiter de cette aubaine. Toutefois, j'ai une petite pensée pour tous ceux qui n'osent pas discuter et qui paie plein pôt.
Réponse de le 14/12/2011 à 13:57 :
Qu'est ce que tu es intelligent...
Tu dois être très beau aussi ?
Tu veux une médaille ?
Réponse de le 14/12/2011 à 14:11 :
mdr... comment tu tailles... mais il a raison dans le fond .. ! ! !
Réponse de le 14/12/2011 à 16:04 :
Un vehicule neuf perd 30% de sa valeur dès le moment où on quitte le parking du concessionnaire.
Donc oui Mr Everywhere est intelligent, contrairement aux gnous qui achetent plein tarif. C'est sur cela ne fait pas plaisir aux vendeurs de VN
Réponse de le 14/12/2011 à 16:12 :
il faudrait que tu te présentes aux présidentielles !
Réponse de le 14/12/2011 à 19:33 :
Sauf que si le véhicule est vendu à 28% de remise le marché va en tenir compte et le véhicule perdra plus que 30%, c'est pour celà que le marché de l'occasion se casse la gueule chaque mois.
Réponse de le 15/12/2011 à 5:49 :
Pas si des idiots (la majorité) achètent encore le véhicule neuf à plein tarif quand d'autres (la minorité) l'achètent à -30%.
a écrit le 14/12/2011 à 7:05 :
En somme, si on retire les "fausses" ventes de Peugeot, Citroën vend davantage de voitures que le lion qui ne maintient son "avance" en part de marché qu'en "trichant"... c'est du beau !!!
Réponse de le 14/12/2011 à 15:04 :
C'est pas grave : Peugeot et Citroën c'est la même entreprise !
a écrit le 14/12/2011 à 6:56 :
J'avoue que j'ai un peu de mal à voir le principe de la vente à soi même... Une petite explication supplémentaire ?
Réponse de le 14/12/2011 à 8:19 :
Je suppose qu'il s'agit de voiture de services et de fonctions qui à terme sont revendues par le réseau occasion...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :