BMW investit massivement aux Etats-Unis

 |  | 226 mots
Lecture 1 min.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le numéro mondial du haut de gamme va débourser 700 millions d'euros pour accroître fortement les capacités de son usine de Caroline du Sud. Il va y fabriquer un tout nouveau 4x4, le X4. BMW a battu son record mondial de ventes l'an dernier.

BMW, premier constructeur de voitures haut de gamme dans le monde, annonce ce jeudi qu'il prévoit d'investir près de 900 millions de dollars (700 millions d'euros) dans son usine de Spartanburg (Caroline du Sud) d'ici à 2014. Le célèbre constructeur bavarois va porter la capacité de production du site à 350.000 véhicules. Le groupe compte notamment y produire le X4, un nouveau véhicule 4x4. L'usine américaine du consortium munichois produit déjà les X3 et X5. 

La nouvelle expansion du site de Spartanburg, dont les capacités seront ainsi augmentées pour la cinquième fois, portera le total des investissements de BMW sur place à près de 6 milliards de dollars ! En 2011, la production y avait augmenté de 73% à 276.065 véhicules. Plus de 70% de la production est exportée. L'usine de Spartanburg deviendra l'un des plus importants sites de production de BMW, avec  Dingolfing, en Allemagne, d'où sont sorties 340.000 voitures l'an passé. 300 nouveaux emplois seront créés aux Etats-Unis.

Le marché américain est devenu le premier débouché de la prestigieuse firme allemande en 2011, avec des volumes en hausse de 15% à 305.418 véhicules. BMW a clôturé l?année avec les meilleurs résultats commerciaux de son histoire. L?entreprise a enregistré dans le monde une croissance de 14,2% des ventes de ses marques BMW, Mini et Rolls-Royce, pour atteindre au total 1.668.982 unités (1.461.166 exemplaires en 2010).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/01/2012 à 11:13 :
Beaucoup de grosses boites européennes de tous domaines se sont cassés les reins aux USA:grand méchant loup attire les gros moutons,il y aura plus à manger !
a écrit le 15/01/2012 à 19:25 :
Les Etats-Unis ne sont plus l'eldorado du haut de gamme même en SUV; les modèles à venir devront être plus écolo, surtout pour les marchés de l'Asie extrème-orientale.
a écrit le 14/01/2012 à 17:35 :
Encore une fois on a devant les yeux l'éclatante réalité de la différence entre la rigueur industrielle Allemande (Qualité, Industrie soutenue sur le long terme, Exportations) et le "méditerranéisme" Français" (Industrie pauvre ou bien orientée Low-Cost, Pas d'exportations ou presque ibnduit par la piètre qualité de nos produits, charges sociales énormes...).

Oui on peut être Européen et réussir brillament!
Réponse de le 15/01/2012 à 17:24 :
Surtout si l'on enfonce au maximum les Europeens qui echouent lamentablement. Plus ils souffrent, plus l'on prospere. Bien fait pour ces minables.
a écrit le 14/01/2012 à 16:37 :
Je suppose que la décision d'investir aux États-Unis a été prise lorsque l'Euro était au plus fort.
Un investissement aux États-Unis, vu le cours de change actuel de l'Euro, risque de revenir cher à BMW. C'est quand l'Euro était 1,60,- qu'il aurait fallu investir.
Au cours de change actuel il n'est pas intéressant de produire aux États-Unis.
Seulement si l'Euro remonte fortement par rapport au Dollar que l'investissement sera rentable.
Ce qui est malheureux c'est que ce sont des bénéfices réalisés dans la Zone Euro, aussi dans les pays surendettés que BMW réinvesti maintenant aux États-Unis.
a écrit le 13/01/2012 à 9:55 :
Merci les PIIGS, grace a vous le prix de nos automobiles sont competitives au pays de General Motors et le succes de notre industrie n'est pas notre succes, c'est le succes de l'Industrie Europeenne. Soyez-en fiers,travailleurs Grecs, Espagnols ou Portugais meme si nous sommes les seuls, en Allemagne, a en tirer benefice.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :