Ford plonge en Europe où les usines vont souffrir

 |   |  452  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le groupe américain prévoit plus d'un milliard de dollars de pertes en Europe cette année. Les surcapacités sont flagrantes.

Le constructeur automobile américain Ford a annoncé mercredi des résultats en forte baisse au deuxième trimestre. A cause de l'Europe! Le groupe de Dearborn prévoit plus... d'un milliard de dollars de pertes sur le Vieux continent cette année, ce qui fait craindre une restructuration majeure de ses activités. "Nous évaluons la situation en Europe avec un sentiment d'urgence", a déclaré le directeur financier Bob Shanks lors d'une conférence téléphonique. "Il s'agit vraiment d'un problème structurel et non cyclique", a renchéri le PDG Alan Mullaly.

Surcapacités flagrantes


"Nous n'allons pas être sauvés par une remontée des volumes" de ventes, qui vont rester durablement plus bas que par le passé, souligne le patron du groupe américain, faisant état, comme les autres dirigeants du secteur, d'une "surcapacité" de production sur le Vieux Continent. Le numéro deux américain de l'automobile avait indiqué à la mi-juillet que ses ventes avaient chuté de 19% au premier semestre en Europe, où il emploie 66.000 personnes, principalement en Allemagne. La firme est implantée industriellement  outre-Rhin, mais aussi en Belgique, outre-Manche et en Espagne ainsi qu'en Roumanie.  Alan Mullaly a éludé toutes les questions directes sur d'éventuelles fermetures d'usines ou licenciements, mais il a insisté sur le fait que le succès du redressement aux Etats-Unis était dû à "l'implication de toutes les parties prenantes, y compris les syndicats", et qu'il comptait faire de même en Europe. "Le pire serait de continuer à perdre de l'argent et de faire faire faillite", a averti le patron de Ford, qui avait supprimé des milliers d'emplois et fermé de nombreux sites outre-Atlantique. Ford avait divisé ses effectifs par... deux en Amérique du nord.

L'Amérique du nord tire les profits


Au deuxième trimestre, Ford a généré un bénéfice total de 1 milliard de dollars, divisé par plus de deux sur un an et plombé par une perte de 404 millions de dollars en Europe. Le chiffre d'affaires a reculé de 2,1% à 31,4 milliards de dollars, un chiffre inférieur aux attentes. Le groupe a engrangé la totalité de ses bénéfices en Amérique du nord (2 milliards de dollars). En Asie il a enregistré une perte de 67 millions de dollars contre un bénéfice de 1 million un an plus tôt, un résultat dû à des investissements  dans de nouvelles usines, notamment en Chine. En Amérique du sud, les bénéfices ont été réduits à la portion congrue (5 millions de dollars contre 267 millions l'an dernier) à la même époque et le groupe a réduit ses prévisions de bénéfice. Mais c'est surtout en Europe que le bât blesse.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/08/2012 à 22:25 :
Quand ils arrêteront de prendre les clients pour des vaches à lait et qu'ils mettront en place un SAV digne de ce nom, alors seulement ils pourront envisager des jours meilleurs !
a écrit le 26/07/2012 à 11:06 :
C'était une rémission, pas une guérison .

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :