Toyota et Nissan atteints par le conflit sino-japonais

 |  | 131 mots
Lecture 1 min.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
La production de Nissan et Toyota en Chine sera suspendue fin septembre.

La rivalité sino-japonaise concernant les îles Senkaku en mer de Chine touche les deux premiers constructeurs automobile du pays. Nissan et Toyota ont décidé de réduire leur production en Chine. L'activité des usines a été "ajustée", a expliqué à l'AFP un porte-parole de Toyota. Du côté de Nissan, la production sera suspendue entre le 27 septembre et le 7 octobre.

L'activité des usines devaient de toute façon être stoppée la première semaine d'octobre en raison des célébrations de la fondation de la République populaire en Chine. L'arrêt fin septembre, lui n'était pas prévu. Toyota et Nissan y ont produit respectivement 800.000 et 1,198 million de véhicules l'an dernier. Rien à signaler en revanche du côté de Honda, l'autre grand constructeur automobile japonais.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/10/2012 à 0:41 :
A vous de savoir pourquoi Honda Motor co;ltd n'est pas concerné!
a écrit le 26/09/2012 à 18:03 :
La meilleure solution est de quitter la Chine définitivement. La Chine est gouverné par une groupe qui est barbare et irrationnel .

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :