Ford veut relancer sa marque haut de gamme Lincoln

 |   |  354  mots
Lincoln MKZ Copyright Reuters
Lincoln MKZ Copyright Reuters
Avec deux nouveaux modèles, Ford compte relancer son vieux label de prestige Lincoln, tombé en désuétude. Le groupe américain vise notamment la Chine.

Ford a liquidé son fameux pôle haut de gamme, PAG, qui comprenait naguère les prestigieuses marques Aston Martin Jaguar, Land Rover et Volvo, revendues successivement. Le groupe américain en crise à la fin des années 2000 s'est alors recentré sur sa propre marque à l'ovale bleu. Mais, aujourd'hui, le constructeur de Dearborn (Michigan) veut se relancer dans le luxe automobile à travers son vieux label Lincoln. Une marque née en 1922 et qui a longtemps fourni  les limousines présidentielles à la Maison blanche, mais tombée en désuétude et quasi-inconnue hors d'Amérique du nord. Coup d'envoi au dernier salon de Los Angeles fin novembre:  le consortium d'outre-Atlantique démarre actuellement la commercialisation de la Lincoln MKZ, une berline de gamme moyenne supérieure qui se veut le premier jalon d'une nouvelle gamme totalement distincte des Ford, extérieurement et intérieurement, à vocation mondiale. 

Nouveau 4x4 compact

Au prochain salon de Detroit, début janvier, ce sera au tour d'un nouveau 4x4 compact. Ford a désormais comme objectif pour Lincoln d'attaquer le marché asiatique, et notamment la Chine dès 2014. Quatre nouveaux véhicules en tout sont prévus. Signe de l'importance nouvelle accordée à Lincoln: c'est Jim Farley, patron des ventes du groupe et étoile montante du consortium qui se chargera personnellement des nouvelles destinées du label. But: contrer carrément les marques de haut de gamme allemandes, mais aussi et surtout Cadillac (GM), Infiniti (Nissan) et Lexus (Toyota)... Ford est notamment impressionné par le succès de Cadillac en Chine.

Clients âgés

Rude gageure, tant l'image de Lincoln est médiocre. Produisant jusqu'ici des clones de modèles Ford à peine restylés, cette marque ne devrait pas dépasser les 80.000 ventes à peine cette année, après avoir frisé les 231.000 en 1990. Les clients sont peu nombreux et très âgés: 65 ans en moyenne. Lincoln a écoulé sur onze mois 74.700 unités seulement aux Etats-Unis, contre 123.850 pour Cadillac et... 303.728 pour BMW (avec Mini). Mondialement, Lincoln est cinq fois plus petit que Lexus, 18 fois plus petit que BMW (sans Mini)... Mais Ford est cette fois prêt à investir.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/12/2012 à 21:01 :
Celle en photo est superbe !
a écrit le 12/12/2012 à 19:05 :
Marque rescussitee, magnifiques vehicules, j'ai eu l'occasion d'essayer la MKZ (en photo), j'espere que Ford vendra cette gamme en Europe
a écrit le 12/12/2012 à 18:26 :
Inconnue la marque Lincoln ? Et Mickey Haller et ses Lincoln continental ? hum ? En tout cas, le modèle en photo est très beau et original.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :