"Sans croissance, vous pouvez vous agiter tant que vous voudrez, vous ne vendrez pas de voitures"

 |   |  406  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2010 Thomson Reuters)
Dans un entretien au Journal du Dimanche, Louis Schweitzer, l'ancien patron de Renault prédit une nouvelle année difficile pour l'automobile française. Il salue également le choix de son successeur, Carlos Ghosn de différer le versement d'une partie de sa rémunération.

Pour l'ancien patron de Renault "2013 sera une année de décroissance pour les ventes d'automobiles en France". Selon Louis Schweitzer, qui s'exprimait dans les colonnes du Journal du Dimanche publié ce 17 février, la formule est simple: si la croissance est supérieure à 2%, "les ventes progressent" et dans le cas contraire, elles baissent. "Sans croissance, vous pouvez vous agiter tant que vous voudrez, vous ne vendrez pas de voitures", commente-t-il. Pour rappel, le gouvernement prévoit, pour le moment une augmentation du produit intérieur brut de 0,8% cette année mais pourrait réviser ce chiffre à la baisse. Le fonds monétaire international, de son côté, prévoit une croissance de 0,3% en France.

"PSA est un groupe bien géré"

L'ancien dirigeant de la firme au losange s'exprimait après la publication des résultats annuels des deux grandes marques automobiles françaises: 1,7 milliard de bénéfices pour Renault et 5,5 milliards de pertes pour son concurrent PSA. Concernant ce dernier, Louis Schweitzer a d'ailleurs salué la gestion de l'entreprise par son dirigeant actuel. "PSA est un groupe bien géré et Philippe Varin un bon patron", a-t-il jugé, estimant que le groupe en difficulté avait avant tout "besoin de cash" et sans prendre position sur une participation éventuelle de l'Etat au capital du groupe automobile. Il considère en outre qu'une fusion entre PSA et Renault serait un "non-sens".

"On ne peut pas demander des sacrifices aux salariés sans que les dirigeants en fassent de leur côté"

A propos de Renault, qui prévoit tout comme PSA des réductions d'effectifs, Louis Schweitzer a également salué la décision de son successeur, Carlos Ghosn qui a choisi de conditionner le versement de 30% de sa rémunération variable à l'aboutissement de l'accord avec les syndicats. "Il me semble que l'on ne peut pas demander des sacrifices aux salariés sans que les dirigeants en fassent de leur côté", a commenté le prédécesseur de Carlos Ghosn.

Quant à l'alliance avec Nissan, elle pourrait être plus poussée encore, aux yeux de l'ancien patron de Renault, qui prévient tout de même "Nissan ne deviendra jamais une entreprise française, ni Renault une firme japonaise". Aussi, sans rejeter l'idée de faire fabriquer des voitures Nissan dans des usines françaises du groupe, il préconise un de ne pas "forcer [cet] allié" de Renault et de se montrer compétitif.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/02/2013 à 17:12 :
"Sans croissance, vous pouvez vous agiter tant que vous voudrez, vous ne vendrez pas de voitures"...ouais, surtout si ce sont des Renault qui n'ont rien à voir avec les Audi, BMW et Mercedes, entre-autres...
a écrit le 18/02/2013 à 11:41 :
Etonant cet aveuglement de louis schewtzer à défendre la direction de psa qui depuis des années est enfermé dans un complexe de superiorité et un autisme impressionant. Ce sont les dirigeants successifs de psa qui ont amenés l'entreprise ou elle en ait aujourd'hui et comment dire que l'entreprise est bien géré quand on voit les derniers résultats et si, en plus on les compare aux résultats des constructeurs allemands et japonais.
a écrit le 18/02/2013 à 11:33 :
Il y en a encore qui croient à la croissance infinie et à la consommation infinie dans un espace fini ...
a écrit le 18/02/2013 à 10:08 :
Si seulement elles étaient moins moches leur caisses... Ils en vendraient bien plus.
15 ans de mépris des clients et des pauvres gars à la prod avec des voitures dessinées par des bobos parisiens qui se déplacent en métro et financées par d'autres qui roulent en voitures allemandes. Sur les parkings de direction Renault les voitures Renault sont soit subventionnées grassement soit financées 100% par la boîte. Rien n'est perdu, le retour d'Alpine et la nouvelle clio me redonne un peu d'espoir!
a écrit le 18/02/2013 à 9:11 :
Ce sont des erreurs de strategie qui font que les groupes automobiles français ne sont plus compétitifs, surtout si on produit des voitures bas de gamme et qui ne correspond pas au goût du client.
Les voitures de marque étrangères sont plus chère mais correspondent mieux à la clientèle, avec le SAV qui suit!
Alors un accord de competitivité c'est juste pour vendre moins chère un produit qu'on ne peut vendre et l'euro fort c'est un alibi pour masquer les reformes necessaires.
a écrit le 18/02/2013 à 7:54 :
celui qui a mis en place un systeme hierarchique "leche-culs" chez Renault et qui a fait virer ceux qui bossaient vraiment se plaint du resultat ? il ose se plaindre du resultat de sa strategie de l'obsolescence programmé à bas couts ? on lui avait dit que Renault paierait cher sa pseudo strategie...
a écrit le 18/02/2013 à 7:36 :
Le problème de la croissance trop faible et de ses conséquences ne concernent pas que l'automobile... et toute l'agitation déployée par le gouvernement produit peu d'effet sauf des impôts , des taxes tous azimut avec pour effet direct moins de pouvoir d'achat, moins de consommation dans tous les domaines et plus de chômage à la clef!!! Mr Schweitzer a lancé le low coast dans l'automobile ce qui permet probablement à Renault d'être en meilleure santé économique que Peugeot il pourrait donner des idées à ce gouvernement obèse pour ce mettre au régime et réduire le train de vie de l'état ....
Réponse de le 18/02/2013 à 8:26 :
Pour relancer la croissance, il faut relancer la natalité et l'immigration massive mais plusieurs écueils sont à éviter. Il ne faut pas que cette croissance pollue davantage l'environnement. Ensuite, il ne faut pas que cette croissance augmente l'endettement. Il reste qu'il faut construire davantage de logements et de structures d'accueil comme les crèches et les écoles, donner davantage d'allocations et de soins médicaux et donc l'endettement va bondir en même temps que la croissance. Comme dirait notre président : "Euh..."
Réponse de le 18/02/2013 à 8:44 :
@ EIFFEL: "relancer l'immigration massive": non, il n'y a déjà pas de travail pour tous en France, et trop d'immigrés refusent de s'intégrer à notre société. La politique de la fuite en avant, dans notre situation désastreuse, ne serait qu'un leurre.
a écrit le 18/02/2013 à 5:04 :
Le pb c'est que sans croissance les concurrents vendent bien: BMW, Audi, VW, Toyota... et que les francais les achetent. Le pb de Renault c'est bien leurs voitures.
Réponse de le 18/02/2013 à 7:24 :
BMW et Audia ne sont concurrents ni de PSA ni de Renault. VW tue les prix avec une delocalisation massive des composants en Europe de l'Est, et la bonne sante de Toyota en Europe est fictive car leur perimetre Europe inclut la Russie et de nombreux autres pays non- europeens (pour info Renault fait beaucoup mieux que Toyota et VW en Russie).
a écrit le 17/02/2013 à 22:38 :
Pour des produits moyen/haut de gamme il faut des clients à l'aise financièrement, autrement dit des clients dont le revenu augmente chaque année. Comme les français chassent les riches, ne veulent pas faire l'effort de gagner plus, voient leurs efforts spoliés par l'état, sont menacés de chômage, le bon sens dit qu'il n'y a pas de client pour nos voitures, pas plus que pour les voitures allemandes en France.
Réponse de le 18/02/2013 à 0:34 :
@développement: dans certains pays, par exemple en Argentine, pas besoin d'être riche pour manger un vrai steak. Au Moyen-Age, il y avait tellement de poisson dans la Tamise que c'était la nourriture des pauvres, tout comme le jarret de veau que l'on servait à l'hôpital dans ma jeunesse parce que personne n'en voulait...et bien d'autres exemples que l'on pourrait trouver. Par conséquent, ta théorie du riche pour des produits moyen/haut de gamme ne tient pas la route parce que de toute évidence, il y a des phénomènes de mode, de disette ou d'abondance du produit :-)
a écrit le 17/02/2013 à 22:35 :
Comme beaucoup j acheterai une voiture neuve quand mon salaire aura augmenter. Autrement elles sont tres bien ou elles sont leur voiture.
a écrit le 17/02/2013 à 20:47 :
Aux dernières nouvelles, c'est la bonne vieille deux chevaux qui fait un boeuf :-)
a écrit le 17/02/2013 à 20:19 :
SAns croissance, bla bla bla...Schweitzer le multicartes des conseils d'administrations nous raconte sa version des choses.
Et comment font Mercedes, Seat, Volkswagen, Porsche...
Réponse de le 18/02/2013 à 2:39 :
exact, M. S vient simplement en aide aux dirigeants automobile français puisqu'il est autant mouillé qu'eux dans ce qui arrive. Mais BMW ou Audi augmentent leurs ventes en France, le raisonnement global n'a pas d'intérêt, d'ailleurs ces hausses représentent un signe qu'il convient de ne pas ignorer, les gens aisés ne souffrent pas.
a écrit le 17/02/2013 à 19:57 :
Ca veut dire : Hollande mène une politique funeste et fait mumuse avec les cycles économique pour ramener sa fraise
a écrit le 17/02/2013 à 18:44 :
@ curieux37 10:15 - Je rejoints entièrement votre avis, le respect du cycle production / consommation local est une règle fondamentale du développement économique. Ce principe est à articuler avec les rendements d'échelle. Les exemples que vous donnez, comme produire dans des pays à bas coût pour profiter des écarts de coûts de production liés à des différentiels systémiques et socio-économiques, ce n'est pas de l'industrie durable, c'est de la spéculation.
a écrit le 17/02/2013 à 18:22 :
La croissance peut s'avérer dangereuse dans les conditions actuelles. Personne ne s'inquiète de ce que nous n'avons pas de constructeurs de taille européenne, capables de faire face à la concurrence mondiale et d'approvisionner notre marché avec nos voitures, ce qui aurait permis d'éviter la récession en nourrissant notre activité locale. Mais aujourd'hui nous allons dans la mauvaise direction, des accords de libre-échange et la fragmentation de notre industrie automobile sont les pires conditions, qui profiteront à des géants mondiaux Toyota, GM, éventuellement VW, ou des futurs constructeurs asiatiques, ruinant l'essentiel de notre industrie automobile. Quelle est la participation de Renault en termes de contribution économique sur l'ensemble du marché français ou européen? Pas sûr du tout que le revirement de PSA pour GM-Opel soit meilleur que PSA-BMW, on a préféré un fardeau durable au lieu d'un partenaire certes plus exigeant, mais porteur et qualitatif. En résumé, toute initiative publique de relance (émission monétaire, mesures étatiques...) aujourd'hui profiterait principalement à la concurrence extra-européenne, subsidierait les importations et appauvrirait encore plus nos constructeurs.
a écrit le 17/02/2013 à 16:57 :
Original du JDD: L?automobile obéit à une règle macroéconomique très simple : quand la croissance est supérieure à 2%, les ventes progressent; quand elle est inférieure à 2%, elles baissent.
a écrit le 17/02/2013 à 16:45 :
c'est une lapalissade de dire qu'une société de consommation sans consommateurs est vouée à sa propre destruction. L'avenir en France, c'est le pousse-pousse, et je signale qu'en Asie certains tireurs de ces engins ont un âge canonique et que l'on pourrait donc tout simplement supprimer à la fois la retraite et les aides diverses aux jeunes pour créer des emplois dans ce secteur :-)
a écrit le 17/02/2013 à 16:21 :
pour l'achat d'une voiture .... gagné une photo de radar automatique !
a écrit le 17/02/2013 à 15:17 :
Nécessiter fait loi! Pourquoi posséder un véhicule que l'on n'utilise pas?
a écrit le 17/02/2013 à 13:52 :
C'est le fait de vendre des voitures qui alimente la croissance ! L'oeuf et la poule...
Réponse de le 17/02/2013 à 16:26 :
L'oeuf et la poule... Non!!! le radar et la voiture !!!!!!!!!!!!!!!
a écrit le 17/02/2013 à 13:18 :
Mr Louis Schweitzer, il sont avec Mr Tchuruck, les dirigeants qui se sont lourdement trompés en initiant la désindustrialisation de la Nation Française? Mr Louis Schweitzer peut parler, longuement ... Mr Mr Louis Schweitzer n?a plus aucune crédibilité... il a surtout à son passif la stratégie erronée du modèle économique Dacia ... qui est une aberration emblème du déclin industriel de la France .
Réponse de le 17/02/2013 à 14:51 :
Non, Mr Schweitzer est le patron qui a racheté 44% de Nissan, gros succès qui sauve Renault en ce moment. La stratégie de Dacia n'est pas un echec... Si Renault n'est pas le jumeau de Peugeot en ce moment, Mr Schweitzer y est pour beaucoup... Pensez que Renault n'a plus de dette, et fait des benefices en periode de crise. Quel echec!!!
Apres tous n'est pas rose, mais parler de stratégie erronée...
Réponse de le 17/02/2013 à 17:50 :
La stratégie Dacia qui a consisté à orchestrer la pauvreté est une stratégie stupide et minable. S'agissant de Renault, il n'y a PAS DE BENEFICE d'exploitation, il y a la vente des actions Volvo Trucks et la réinégration de maigres bénéfices Nissan ... Monsieur Schweitzer n'a rien inventé, il a seulement amorçé la déstabilisation profonde de Renault qui gagnait de l'argent avant Dacia et qui aujourd'hui est à bout de souffle ... alors que VW AUDI BMW TOYOTA et même KIA YUNDAI entassent les profits et les croissances à 2 CHIFFRES de leurs ventes ... l'action Renault a chuté de 68% depuis l'arrivée de Dacia, CA C'EST UN ECHEC MONUMENTAL, un cas d'école ... comment détruire Renault en 5 ans ... Mr Schweitzer peut bavarder, il n'a aucune crédibilité ... il restera celui qui précipité Renault dans l'abîme et le déclin.
a écrit le 17/02/2013 à 12:38 :
"Sans croissance, vous pouvez vous agiter tant que vous voudrez, vous ne vendrez pas de voitures".... sauf à la fonction publique !!!!!!!!!!!!!!! ;o))))))
a écrit le 17/02/2013 à 12:25 :
Twingomaniaque depuis sa sortie 1993 j en suis à ma 6 ieme . Ma retraite va être imputée au mieux de 10% dans les 5 ans a venir ( prelevent 0.3 + baisse arcoo 5% + blocage des tranches irpp + suppression abattement 10% ) . Je n ai donc pas le choix ma voiture doit durer et doit être fiable donc une kia garantie 7 ans
Réponse de le 17/02/2013 à 16:05 :
@ Retraite: votre commentaire explique clairement le succès de KIA auprès d'une clientèle diversifiée et avertie qui comprend les jeunes actifs, les familles et les retraités !
Réponse de le 17/02/2013 à 16:55 :
Lou_Papet, arrête de nous pomper avec ta propagande KIA. Le gouvernement chinois rémunère des gens comme toi pour faire de la propagande sur le net chinois ; ils sont payés 50 centimes le commentaire. Est-ce que les Coréens sont plus généreux avec toi ?
Réponse de le 17/02/2013 à 19:15 :
Si vous cherchez une voiture fiable, la twingo est bien devant KIA (dernier classement auto plus : 1iere de sa catégorie). J'ai aussi des Twingo depuis 93 et perso je n'ai jamais eu de panne. Et après 7 ans ca concerne uniquement la mécanique (restriction sur tout le reste quasiment).

Et coté prix des pièces et main d'oeuvre des entretien, décote ... L'addition n'est pas plus basse que chez renault ... et entre la twingo et la Picanto il y a pas photo a tout niveau.

Réponse de le 17/02/2013 à 20:50 :
une TWINGO la 95 je conseille a part la consommation mon épouse et moi nous étions RAVI de cette auto !ah si le moteur de la R8 et R4 culbute une reussite,,!!!!!!
Réponse de le 18/02/2013 à 11:11 :
Retraite, va voir ce classement fiabilité http://www.latribuneauto.com/reportages-68-5101-l-adac-publie-son-classement-fiabilite-des-vehicules-pour-l-annee-2011.html.
Tu comprendras vite que si tu veux une voiture fiable t'as plus intérêt à investir dans une Twingo ou dans une Ford KA.
Réponse de le 18/02/2013 à 12:44 :
tu va prendre une kia a 7ans de garantie mais tu vas payer cette garantie trop cher ,j'ai une hyndai ix35 et j'ai eu l?expérience
Réponse de le 18/02/2013 à 15:55 :
Les voitures fiables n'ont pas besoin d'une garantie de 7 ans. Par contre, pour celles qui ne le sont pas, la garantie est indispensable pour espérer convaincre le client. Ce n'est qu'une question de probabilité pour le constructeur, d'autant qu'avec toutes les exemptions et possibilités de refus de garantie ...
Mieux vaut acheter une voiture fiable et ne pas avoir à faire jouer la garantie.
a écrit le 17/02/2013 à 12:13 :
La croissance ne vient elle pas de la consommation, de la demande et des exportations? D'autre part, pour consommer il faut de l'argent sous forme de crédit ou sous forme de liquidité... d'autre part, pour acheter des voitures françaises, il faudrait aussi qu'elles plaisent, ce qui est loin d'être le cas....Reagardez du côté de AUDI, BMW, PORSCHE et VW, ils n'ont aucun problème eux! Et en plus ils construsient en Allemagne et contribuent donc à la bonne santé de l'économie... contrairement à vous !
Réponse de le 17/02/2013 à 12:46 :
@ eurofederal il paraît les consommateurs ont mis beaucoup d'argent sur le Livret A et n'ont
plus rien pour consommer. Logique! plus
a écrit le 17/02/2013 à 10:49 :
si la croissance est inférieure à 2%, "les ventes progressent" et dans le cas contraire, elles baissent. Varin PSA est un bon dirigeant. Mais qui Schweitzer pour raconter de telles aneries?
Pas etonnant que cette personne ait coule Renault en son temps. A mon avis on a en France trop de respect pour des gens qui le meritent pas.
Réponse de le 17/02/2013 à 11:26 :
Bien au contraire, Schweitzer, c'est le génie de l'automobile qui a mis Renault à l'abri. Pensez donc : Racheter Nissan et lancer Dacia. Sur la première décision, il a racheté au plus bas le groupe nippon qui est désormais le plus gros ontributeur de l'alliance. Renault gagne plus d'argent avec sa participation dans Nissan qu'en vendant ces propres voitures. C'est normal, car Nissan vend en Asie et au Amérique du Nord alors que Renault ne vend qu'en Europe => Stratégie mondiale, exactement çe qui fait défaut à PSA qui ne vend ni aux États Unis, ni en Asie. Sur la seconde décision, le lancement du low cost a désormais convaincu même les plus sceptique. Les Dacia font de fortes marges et peinent à répondre à la demande, quitte à tailler des croupières aux marques qui ne savent pas s'adapter. Ces décisions qui font que l'alliance est profitable, on les doit à Schweitzer ...
Réponse de le 17/02/2013 à 13:52 :
Enfin un commentaire argumenté qui remonte le niveau du débat!
Réponse de le 17/02/2013 à 14:55 :
2% etc...il doit s'agir d'une erreur de retranscription
a écrit le 17/02/2013 à 10:46 :
Et les Socialistes qui veulent maintenant s'attaquer aux retraités. Dégringolade de la consommation en vue puisque ces retraités "alimentent" aussi enfants et petits-enfants.
Réponse de le 17/02/2013 à 11:09 :
Les retraites sont en déficit, tu aimes les deficit toi ? Non quand cela concerne les autrrees , mais quand tu es touché par des mesures d'économies , tout compte fais tu les trouves pas mal les déficits.
Réponse de le 17/02/2013 à 11:48 :
Toujours le même problème : prenez l'argent chez les autres pour que je puisse continuer à me gaver. Que tout le monde contribue équitablement à l'effort ? Non, ça ne m'intéresse pas. Je préfère que tout le monde paye et que moi je regarde les pauvres depuis la fenêtre de mon manoir. Équilibrer les comptes, gérer le budget, rétablir les équilibres, assainir les finances, ce n'est jamais très populaire. Quand la première décision de François Hollande a été de baisser le salaire des ministres, tout le monde était d'accord. Quand il faut appliquer la même logique à soi même, il y a tout de suite moins de monde ...
Réponse de le 17/02/2013 à 13:21 :
J'ai bossé 43 ans et je ne me suis pas "gavé" comme certains (régimes spéciaux par exemple. Lesquels perdurent au passage).
Réponse de le 17/02/2013 à 15:21 :
Un peu de générosité que diable! N'oubliez pas que nous avons toute la misère du monde à accueillir. Il faut savoir partager. Ça vaut bien quelques sacrifices financiers cette satisfaction morale, non?
a écrit le 17/02/2013 à 10:37 :
Il faut aussi présenter des modèles innovants et à des prix raisonnables. Tout ce qui manque à l'industrie française depuis des lustres. Depuis la DS et l'Espace pas grand chose. Le haut de gamme est désormais la chasse gardées des Allemands. Et c'est dans ce créneau que les marges sont les plus confortables.
Réponse de le 17/02/2013 à 11:33 :
Tout à fait d'accord. PSA va mal parce que ses stratèges sont nuls et archi nuls. L'entreprise paye là la médiocrité de ses dirigeants. Derrière les beaux discours de conquête, personne ne s'étonne de l'absence de PSA en Asie et en Amérique du Nord ? Où sont les concessionnaires PSA aux États Unis ? Pour L'alliance Renault/Nissan/Dacia, Nissan assure la présence sur ces territoires. Il faut des modèles qui font rêver, qui font plaisir. Et ne vous y trompez pas, on peut rêver sur une voiture à 7000 euros si c'est la première fois qu'on achète une voiture neuve. L'important, c'est ce que l'on trouve dans l'emballage, en rapport avec ses envies.
Réponse de le 17/02/2013 à 12:19 :
vos commentaires sont très interessants mais oublient un point essentiel : vos envies ne sont pas les mêmes que les miennes !!
alors quelle voiture plaira au plus grand nombre ????
dire d'un stratège qu'il est un nul est parfaitement stupide pour la raison suivante ; une stratégie est une décision prise dont on ne connaitra les résultats que plus tard ! aucune stratégie n'est à priori stupide ou intelligente en revanche elle prend en compte des variables très précises.
Pour moi PSA et Renault vendent des voitures avec pub stupides, car pour moi une voiture c'est fait pour m'amener d'un point à un autre et sans pannes !!
vous pouvez donc voir que chacun a des envies différentes. Or il faut plaire au plus grand nombre !!!
Réponse de le 17/02/2013 à 13:24 :
Il faut croire que les véhicules allemands (Audi, VW, Mercédès et BMW) plaisent à beaucoup beaucoup de personnes !
J'ai demandé récemment au commercial de mon garage Renault s'ils avait de bonnes affaires pour remplacer ma Scenic. Réponse : regardez sur Internet. A noter que le garage ferme à 17h30. Après ne restent que les femmes de ménage. Chez Citroën il y a 2 ans le vendeur m'a laissé en plan en me disant qu'il revenait... Et chez Peugeot il était en conversation au téléphone avec une copine. Visiblement je le dérangeais. J'ai alors fait affaire avec Toyota...en face !
Réponse de le 17/02/2013 à 23:54 :
@bertrand : il faut plaire au plus grand nombre. Je suis d'accord, mais pas avec une seule et même voiture, ni une seule et même marque. Les Citroën et les Peugeot sont trop proches et se gênent. Tout le contraire des Dacia et des Renault qui ne jouent pas dans le même secteur. À ce sujet, il faudrait que Renault ou Nissan monte en gamme pour renforcer la différence. Il faut donc plusieurs voitures et plusieurs marques, pour couvrir les envies du plus grand nombre.
a écrit le 17/02/2013 à 10:22 :
avec le changement c'est maintenant tout est possible, même le pire!
Réponse de le 17/02/2013 à 11:37 :
Effectivement, Sarkozy et l'UMP ont prouvé que l'on pouvait précipiter la France au trente sixième dessous et dans ce qu'il y a de pire. Heureusement, ces temps sombres sont derrière nous et nous pouvons désormais regarder l'avenir avec confiance. En France, les bonnes personnes sont au manettes, et si 2013 sera encore difficile (on efface pas 10 ans d'erreurs d'un coup de baguette magique) nous sommes sur de bons rails et la relance portera ses fruits début 2014.
Réponse de le 17/02/2013 à 12:21 :
c'est sûr qu'avec les milliards d'impôts qui vont partir à la poubelle l'économie va repartir !!!!!!!
a écrit le 17/02/2013 à 10:16 :
il serait aussi bien de mentionner que si l'on travaille avec des chiffre du PIB on peut encore emfumer les gens, si vous faites le rapport avec l'augmentation de la population ... vous vous rendez compte que 400 000 habitants (officlel) en plus par an cela relativise l'évolution de PIB par tete... ce qui n'est cité par personne - donc nous somems en évolution négative (c'est constructif de dire comme cela) et aussi dans le cas de l'automobile, on oublie un le prix des carburants, du malus bonus ... des places de parking de la répression féroce pour 5 km en plus, les taxes sur les assurances... les vols les agressions...et parfois la qualité ....donc on garde sa veiile voiture tant qu'elle roule.et quelques centaine de milliers de conducteurs roulent sans permis;....
a écrit le 17/02/2013 à 10:15 :
ce n'est pas en fabriquant des voitures dans les pays à faible coût de main d'oeuvre, pour les vendre en france ensuite, que l'on générera de la croissance en france..... il faut respecter des équilibres minima.....

cela pose aussi la question du management à la française.....

produire des voitures dans les pays à bas coût de main d'oeuvre pour les vendre dan des pays similaires, oui, mais faire ce que fait Renault, non.....

a t on jamais réfléchi à une sandero produite en france destinée à l'europe de l'ouest, même i un peu plus cher que produite au brésil?....... non....... elle couterait 1000 euro de plus, les gens acheteraient un peu moins de clio mais plus de sandero, ..... et la machine repartirait.....

un peu basique mais... ford disait qu'il payait ses ouvriers pour qu'ils puissent acheter les voitures qu'ils produisaient..... ce n'est plus le cas en france, ça l'a été.......

c'est une vraie question..... pas uniquement dans l'automobile.......

Réponse de le 17/02/2013 à 11:41 :
Je ne suis pas d'accord avec vous. Vous ne parlez que de fabrication. Cela ne représente qu'une partie de la main d'?uvre et elle peut très bien être à l'étranger. Conservons plutôt la conception et le savoir faire technologique en France. Le savoir faire industriel peuvent aller à l'étranger. Les Dacia sont conçues en France, fabriquées à l'étranger et rapporte des bénéfices et des emplois en France.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :