Porsche dévoile le petit frère du Cayenne

 |   |  321  mots
500 millions d'euros ont été dépensés sur le site de Leipzig pour produire la Porsche Macan
500 millions d'euros ont été dépensés sur le site de Leipzig pour produire la Porsche Macan (Crédits : DR)
Le constructeur allemand va présenter le 20 novembre au salon de Los Angeles son 4x4 Macan, plus compact que le gros Cayenne. Il a été développé sur la base de l'Audi Q5 et sera commercialisé en avril 2014,

C'est le 20 novembre prochain que Porsche dévoilera son nouveau 4x4 Macan. Un petit frère pour le gros Cayenne,  lequel  reste le modèle le plus prisé de la marque puisqu'il représente la moitié de ses ventes. Ce sera l'une des attractions du futur salon de l'auto de Los Angeles. Ce 4x4 plus compact développé sur la plate-forme de l'Audi Q5 sera produit dans l'usine de Leipzig en ex-RDA, aux côtés de la berline Panamera et du Cayenne.

Vise les 200.000 par an

500 millions d'euros ont été dépensés sur le site pour l'arrivée du Macan, qui sera commercialisé en avril 2014. 1.000 emplois auront été d'ailleurs créés. Ce nouveau modèle sera équipé de trois moteurs six cylindres, dont un diesel. Une version hybride est probable.

Une nouvelle Porsche constitue un moment important, d'autant que le nouveau venu devrait permettre à la firme de Stuttgart - désormais intégrée au groupe Volkswagen - de parvenir aux 200.000 ventes annuelles, son objectif fixé officiellement pour 2018.

  • La Porsche Panamera hybride rechargeablePorsche Panamera hybride

 

Le constructeur compte  toutefois y parvenir bien avant, puisque, cette année, il vise déjà 150 à 160.000 véhicules au total. La marque, qui vient de fêter le cinquantième anniversaire de la mythique 911, avait enregistré en 2012 une année commerciale record avec 141.075 unités vendues, en hausse de 18,7%. Grâce notamment au boom en Asie.

  • La Porsche 911 CarreraPorsche 911

 

Marge opérationnelle de 18%

Les livraisons ont augmenté de 18% au premier semestre 2013, à 81 565 unités. Le résultat opérationnel semestriel se montait à 1,29 milliard d'euros, progressant de 3%. 

« Les charges conséquentes liées au développement de nouveaux modèles, tels que la 918 Spyder ou le "Crossover" sportif Macan sont compensées par notre croissance et notre maîtrise des coûts »,

soulignait dans un communiqué Lutz Meschke, directeur financier de la firme,  en août dernier. Il affirmait alors que la marge opérationnelle s'élevait à 18%. Confortable.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :