Pour la maintenance, le patron de Tesla embaucherait volontiers des "elfes"

 |   |  209  mots
Les employés chargés du service de maintenance des véhicules devront se faire invisibles aux yeux des clients de Tesla, selon son directeur Elon Musk.
Les employés chargés du service de maintenance des véhicules devront se faire invisibles aux yeux des clients de Tesla, selon son directeur Elon Musk. (Crédits : D.R)
Le patron de Tesla, Elon Musk, le constructeur américain de voitures électriques, préconise que ses employés soient aussi discrets que des "elfes" pour le service de réparation des véhicules.

"Discrets comme des elfes". C'est ainsi que devrait travailler l'équipe de maintenance de Tesla, le constructeur américain de voitures électriques. Du moins c'est ce que souhaite son patron, Elon Musk.

La voiture Tesla n'aura pas à subir de maintenance régulière, mais au cas où celle-ci serait nécessaire, le service de réparation devra être le plus rapide et le plus discret possible, de façon à ne pas perturber la journée de son propriétaire, a détaillé le trublion du marché de l'automobile.

Une berline électrique haut de gamme

Elon Musk s'exprimait à l'occasion de la publication des résultats trimestriels de Tesla, (les ventes s'inscrivent en hausse, et les bénéfices en baisse). Optimiste, il table sur une multiplication par trois de ses ventes d'ici la fin de la fin de l'année prochaine,.

Une usine géante de batteries électriques

 "Tesla a plus d'un tour dans son sac" insiste Elon Musk dans un entretien à Fortune. De fait, la "Gigafactory", un projet d'usine à 5 milliards d'euros, donne la mesure de l'ambition de Tesla. L'objectif: produire un nombre de plus en plus élevé de batteries lithium-ion destinées aux véhicules électriques. Suffisamment pour fournir quelque 500.000 véhicules par an, d'ici 2020. Avec ou sans elfes.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/08/2014 à 12:53 :
Si la voiture est conçue par des mécaniciens, elle aura autant de problèmes que les autres, si elle est conçue par des électriciens, elle sera très très rarement en panne.
C'est la différence entre une bb2000(loco des années 50) certaines encore en activité, et des ter alstom ou bombardier
a écrit le 03/08/2014 à 17:26 :
Il est d ailleurs , le virtuel est son univers et la téléportation son avenir.
a écrit le 02/08/2014 à 0:25 :
Quelles lignes?
Comment et pourquoi?
Pas sûr de comprendre ce que vous dites Steph
a écrit le 01/08/2014 à 23:55 :
Ca s'appelle : faire bouger les lignes.
Réponse de le 02/08/2014 à 0:05 :
Je ne suis pas sûr d'avoir bien compris. Quelles lignes?
Et les bouger en quoi et comment?
Réponse de le 02/08/2014 à 10:33 :
je suppose que "faire bouger les lignes" signifie de changer un peu ( beaucoup ) le mode de fonctionnement habituel des garages et autres concessionnaires ;-)
a écrit le 01/08/2014 à 23:53 :
On sent l'oint du seigneur.
Il faut dire qu'il y a de quoi. Quand on voit les résultats de sa boite, on se dit qu'il a bien fait de chercher des appuis indéfectibles aux plus hauts échelons du système.
Quant aux petites mains, oui, il faut qu'elles se fassent discrètes comme les elfes. Et puis les elfes, ça travaille gratuit, non?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :