Citroën fête les 100.000 ventes de sa nouvelle C3 et affiche son optimisme

La nouvelle C3 de Citroën est un succès! C'est une bonne nouvelle pour la marque dont les ventes déclinaient. Mais, au-delà du succès en volumes de vente, c'est aussi la stratégie de repositionnement de marque qui est confortée. Tout l'enjeu pour Citroën sera de poursuivre ce succès sur le reste de la gamme à venir, et à l'étranger...
Nabil Bourassi
Les clients de la nouvelle C3 s'équipent majoritairement des airbumps et du toit bi-ton, véritables marqueurs de la nouvelle identité de marque.
Les clients de la nouvelle C3 s'équipent majoritairement des airbumps et du toit bi-ton, véritables marqueurs de la nouvelle identité de marque. (Crédits : Citroën)

100.000 ventes en moins de six mois... Le succès de la C3 n'a rien d'anecdotique pour Citroën qui joue avec ce modèle la relance de ses ventes mais également le repositionnement de son univers de marque, plus jeune et plus populaire. La marque espère que cette performance va s'amplifier puisque le déploiement s'est fait progressivement en Europe. La France a été la première servie, et elle a réalisé 30% du volume des ventes.

Au premier trimestre, les commandes de C3 ont bondi de 30% par rapport au premier trimestre de l'année précédente lorsque la C3 d'ancienne génération occupait encore les concessions.

Les clients valident la nouvelle identité de marque

Mais, plus encore, la marque aux chevrons semble avoir remporté son pari de repositionnement à en croire l'analyse détaillée des ventes. Dans un communiqué, Citroën explique que 60% des clients particuliers avec reprise de véhicule sont venus d'autres marques, autrement dit, que la C3 a conquis de nouveaux clients.

Mieux, 60% des ventes ont été réalisées avec l'option Airbump (les coussins latéraux de sécurité) et 60% avec l'option bi-ton (toit d'une autre couleur). Ainsi, il semblerait que les clients adhérent au nouvel univers Citroën où les couleurs et les rondeurs sont mises en avant. Enfin, plus d'une vente sur deux est réalisée sur le plus haut niveau de finition, ce qui est très bon pour les marges.

C'est donc de très bon augure pour Citroën qui se voit donc conforté dans sa stratégie de marque après plusieurs années d'errements en termes d'image. La marque généraliste s'était essayée au premium (ligne DS, devenue marque à part entière), avant de s'engager sur des produits centrés sur l'essentiel suscitant la confusion autour du termes compris comme une approche low-cost. La C4 Cactus lancée en 2014 avait donné des premières pistes, mais le positionnement n'était ni clair ni figé. La C3 semble donc avoir donné le ton une bonne fois pour toute.

La Chine, le véritable enjeu

Citroën doit désormais transformer l'essai avec la suite de la gamme qui doit voir arriver deux SUV. Une C3 Aircross, un SUV de segment B, doit être lancée dans l'année en Europe. La C5 Aircross, qui occupera le segment supérieur, arrivera l'année prochaine. Cette dernière sera néanmoins lancée dès cette année en Chine, un des marchés les plus importants de la marque mais où les ventes sont en chute libre (-62% entre janvier et février). Le grand pari de Citroën sera sûrement de vérifier que le consommateur chinois adhère, lui aussi, à son univers de marque...

Nabil Bourassi

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.