Holcim a souffert de la crise en 2009

 |   |  231  mots
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Le spécialiste suisse des matériaux de construction a affiché, ce mercredi, un bénéfice annuel en recul de 17,5%. Il a expliqué avoir été impacté par la crise économique mais table sur les marchés émergents pour tirer sa croissance en 2010.

Holcim, le spécialiste suisse dans la production et la commercialisation de matériaux de construction, a vu en 2009 son bénéfice net reculer de 17,5%. Le résultat net s'est établi à 1,5 milliard de francs suisses (1 milliard d'euros) contre 1,8 milliard en 2008. Cependant, il reste conforme aux estimations des analystes.

Le bénéfice brut d'exploitation s'est replié de13,2% à 4,6 milliards de francs suisses et les ventes ont reculé de 16% à 21,1 milliards, selon le communiqué du groupe.

Le groupe a déclaré que "le secteur du bâtiment avait souffert d'une importante baisse, principalement en Europe et en Amérique du Nord". Le groupe a également signalé une situation particulièrement difficile dans les pays en raison d'une forte bulle spéculative dans l'immobilier, notamment aux Etats-Unis, au Royaume-Uni et en Espagne. Ses ventes ont ainsi reculé de 27,1% sur un an en Europe, de 23,1% en Amérique du Nord, de 19,7% en Amérique latine et de 10,9% dans la région Afrique et Moyen-Orient.

Seule région en croissance, l'Asie-Pacifique a vu son chiffre d'affaires progresser de 5,1%. D'ailleurs, face à l'incertitude quant à l'amélioration de la situation dans le secteur, le groupe table sur les pays émergents, principalement la région Asie-Pacifique, pour tirer sa croissance en 2010.

Par ailleurs, Holcim, prévoit de verser un dividende inchangé en numéraire de 1,50 franc suisse par action. Cependant, il n'a annoncé aucune perspective pour l'année en cours.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :