Construction : pourquoi le groupe Batiweb rachète la startup Archionline

 |   |  391  mots
L'équipe de Batiweb.
L'équipe de Batiweb. (Crédits : DR)
La plateforme d'intermédiation entre les particuliers et les artisans acquiert le portail d'accompagnement des particuliers vers les professionnels de la construction de logements, afin de conserver une relation client de A à Z, de la conception du contrat jusqu'au dernier coup de peinture.

Batiweb poursuit ses acquisitions. Jeudi 26 septembre, le site d'information pour les professionnels du bâtiment et plateforme d'intermédiation entre particuliers et artisans a officialisé le rachat la startup Archionline, un portail d'accompagnement des particuliers vers architectes et artisans dans la construction, l'extension et la rénovation de logements.

"Le professionnel a-t-il appelé rapidement ? A-t-il fait le bon devis ? Les travaux dans de bonnes conditions ? Notre métier s'arrêtait à la mise à la relation", explique Nicolas Ricart, Pdg du groupe Batiweb. "C'est pourquoi nous avons voulu garder la relation de A à Z."

"Depuis notre naissance en 2013, nous nous sommes fixé comme mission que les travaux se passent bien de la conception jusqu'au dernier coup de peinture", complète le président d'Archionline, Victor Thoulouze.

Pour Archionline, toucher d'autres secteurs

Batiweb avait déjà racheté Habitat Trade en avril 2017, Clien'tel en janvier 2018 et helloArtisan en juin 2018. Le montant de cette dernière acquisition n'a pas été communiqué. Le patron d'Archionline, qui avait levé 1,6 million d'euros en six ans, évoque "des moyens humains et financiers pour déployer [son] ambition". En d'autres termes : secouer un marché de la relation client qui n'est pas encore totalement numérisé.

"Nous voulons que notre marque soit toujours plus forte auprès des particuliers de même que nous souhaitons toucher d'autres secteurs comme l'hôtellerie, la restauration ou les franchises", déclare-t-il, lui qui recense déjà 450 professionnels partenaires.

"En mettant nos forces ensemble, nous aurons la possibilité d'aller plus vite ensemble et de mieux rayonner sur le territoire national", renchérit Nicolas Ricart de Batiweb. "Que demain quelqu'un à Bordeaux, Marseille, ou Strasbourg qui appelle ait la même qualité de réponse."

6 millions d'euros levés par Batiweb

La holding, qui revendique 40.000 demandes de devis par mois, ne compte pas en effet changer le nom ou les équipes de sa nouvelle filiale. Elle souhaite l'aider à augmenter son volume d'opérations (1.200 projets chaque année), ainsi que son volume d'affaires (18 millions d'euros attendus en 2019). Elle a ainsi levé 6 millions d'euros auprès d'Idinvest pour y investir en termes de ressources humaines ou de process.

Par ailleurs, tout en conservant leurs parts au capital de leur startup, les dirigeants-fondateurs d'Archionline deviennent actionnaires minoritaires de Batiweb, afin tant de les impliquer dans la stratégie globale du groupe que d'aider ce dernier à se développer sur cet axe.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :