Economie circulaire du bâtiment : 20 millions d'euros débloqués

 |  | 246 mots
Lecture 1 min.
(Crédits : iStock)
Un appel à projets, doté au total de 20 millions d'euros, doit être lancé mercredi par le gouvernement pour contribuer à réduire et recycler les déchets du bâtiment, en attendant que le secteur mette en place une filière pollueur-payeur comme prévu par la loi, a-t-on appris auprès du ministère de la Transition écologique.

Le secteur du BTP est, avec 227,5 millions de tonnes par an, le plus gros producteur de déchets en France, avec en particulier le bâtiment qui enregistre un taux de valorisation insuffisant, variant entre 48 et 60% avec des performances inégales selon les matériaux, souligne le ministère. Sur ces 227,5 millions de tonnes par an du BTP, 46 millions viennent du bâtiment.

La loi pour une économie circulaire, adoptée le 30 janvier, crée une filière pollueur-payeur, attendue en janvier 2022.

Lire aussi : 2020, année de consécration de l'économie circulaire?

Exclusivement le bâtiment et non les travaux publics

En attendant, cet appel à projets, qui concerne exclusivement le bâtiment et non les travaux publics, est ouvert du 3 février au 25 septembre dans le cadre du Programme d'investissement d'avenir. Il vise à encourager des solutions ou modèles d'organisation (à l'échelle du chantier ou de la production du matériau) pour réduire la quantité de déchets, augmenter le taux de recyclage et la part de déchets recyclés dans la construction.

Le lancement de cet appel à projets doit être annoncé mercredi par la secrétaire d'Etat Brune Poirson lors d'une visite dans l'Aube d'une entreprise de valorisation d'objets de menuiserie. Les projets "offrant un potentiel de réplication, de massification et d'industrialisation sont recherchés", et l'appel s'adresse d'abord aux entreprises, ajoute-t-on, avec dossiers à déposer auprès de l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/02/2020 à 9:00 :
UN citoyen produit moins de 400 kg de déchets par an par habitant, l'industrie elle produit près de 14 tonnes de déchets par an par habitant dont une grosse partie vient du BTP.

20 millions c'est faire semblant et encore, presque du foutage de gueule exposé.

Combien de milliards l'agro-industrie européenne bénéficie t'elle chaque année ?
a écrit le 05/02/2020 à 16:59 :
"l'appel s'adresse d'abord aux entreprises", des entreprises comme Vinci et Bouygues histoire de leur faire un petit cadeau de 20M€ ? Comme ça ils pourront mettre en place la filière qui leur rapportera des sous sur le dos des PME et particuliers via la taxe pollueur/payeur (entre autres)? C'est fou le nombre de filières qui s'engraissent sur le dos de la collectivité sous prétexte de 'bien' faire.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :