Proptech : Proprioo change de modèle économique et se recentre sur l'Île-de-France

 |   |  248  mots
(Crédits : Reuters)
D'abord agence immobilière rémunérée par un forfait fixe, la jeune pousse Proprioo passe à la rémunération par commission. Elle a en outre décidé de se recentrer sur l'Île-de-France avant de se redéployer sur les autres grandes villes françaises.

Venue d'un photographe professionnel, création d'une annonce, diffusion multicanal, mise à disposition d'un consultant et accompagnement du particulier jusqu'à la signature chez le notaire. La jeune pousse Proprioo coche toutes les cases de l'agence immobilière en ligne. Après avoir levé 1 million d'euros en septembre 2017 puis 5 millions en mai 2018, ses fondateurs ont décidé de légèrement "pivoter".

Il ne s'agit plus de proposer aux vendeurs un forfait fixe à 1.990 euros, quel que soit le prix affiché du logement, mais de leur soumettre un pourcentage de commission au taux unique de 1,99%. De 20 salariés il y a un an, la proptech en compte aujourd'hui 50, dont une dizaine de consultants. À terme, elle souhaite en engager 200, dont une centaine en Île-de-France.

Un milliard d'euros de transactions fin 2020

Car c'est là qu'intervient un autre changement : après s'être déployée sur le Grand Paris, Bordeaux et Lyon, et avoir manifesté de l'intérêt pour Marseille, Toulouse et Lille, Proprioo entend se recentrer sur la région francilienne avant de visiter les 40 grandes villes françaises.

En revanche, la jeune pousse, qui revendiquait 300 mandats de vente par mois l'an dernier, ne communique plus sur ce sujet. Tout juste consent-elle à viser crânement le milliard d'euros de transactions d'ici à fin 2020, contre 250 millions aujourd'hui. Autre chiffre qu'elle accepte de citer : les 14.400 euros d'économie réalisés par ses clients en Île-de-France. À l'heure où le prix moyen du mètre carré atteint les 5.000 euros, Proprioo leur ferait donc gagner 2,5 à 3 m².

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/05/2019 à 18:55 :
C’est la fin des agences immobilières traditionnelles ?
Ou la naissance d’une nouvelle franchise
Ou d’une marque ?
C’est du Made in France ou un groupe international ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :