Real Estech : la startup Proprioo lève 5 millions d’euros

 |   |  387  mots
Demain, la jeune pousse veut déménager et passer à 40 salariés, mais aussi s'installer à Marseille, Toulouse et Lille.
Demain, la jeune pousse veut déménager et passer à 40 salariés, mais aussi s'installer à Marseille, Toulouse et Lille. (Crédits : <i>Photos Wikipedia / LaTribune)
L’agence immobilière 100 % digitale Proprioo a collecté un total de 5 millions d’euros auprès des fonds Global Founders Capital et Pictus Capital. Elle entend ainsi doubler son effectif, conquérir trois nouvelles métropoles et tripler son chiffre d'affaires.

Proprioo serait-elle en train de devenir la licorne de la real estech ? L'agence immobilière en ligne, qui se rémunère avec un forfait fixe de 1.990 euros pour tout bien proposé à la vente, a en effet levé ce 16 mai 2018, cinq millions d'euros. Une opération qui fait suite à une première levée de fonds d'un million d'euros en septembre 2017 auprès des mêmes investisseurs, Global Founders Capital et Pictus Capital.
Ces fonds estiment que la start-up va « bousculer le marché traditionnel de l'immobilier grâce une offre disruptive de service dont l'objectif est de simplifier et d'écourter considérablement le processus de vente d'un bien en s'appuyant sur des algorithmes de pointe ».

Passer de 300 à 1.000 mandats de vente

Si elle accompagne déjà le particulier depuis l'estimation de son bien jusqu'à la signature chez le notaire, en passant par la venue d'un photographe professionnel, la création d'une annonce, une diffusion multicanale et la mise à disposition d'un référent visite, Proprioo veut en profiter pour gagner en croissance.

« Cette levée de fonds intervient à un instant stratégique pour nous, affirme son cofondateur Simon Primack, C'est le meilleur moment pour accélérer. »

Elle compte aujourd'hui 20 salariés pour 300 mandats confiés par mois, et se concentre principalement sur le Grand Paris, Bordeaux et Lyon. Demain, la jeune pousse veut déménager et passer à 40 salariés, mais aussi s'ouvrir aux villes de Marseille, Toulouse et Lille, et ce afin d'atteindre les 1.000 mandats dès l'automne 2019. Bref, elle couvrira le marché immobilier des six plus grandes métropoles françaises.

Objectif : intégrer le top 10 des opérateurs français

Proprioo, qui entend continuer à investir dans des nouveaux outils « tech » pour améliorer son offre, espère aussi proposer un service de gestion locative au second semestre 2019.

« On pourra le proposer à nos clients existants, précise Simon Primack, mais aussi à ceux qui ne le sont pas encore et qui veulent nous confier leur bien. »

D'ici à l'année prochaine, la startup rêve d'améliorer encore sa productivité, qui est déjà de 3 à 4 heures par dossier contre 34 heures en moyenne, selon les derniers chiffres de la FNAIM, pour un agent ou un mandataire traditionnel.

Son confondateur ne cache pas ses ambitions : « notre objectif est de rentrer dans le top 10 des opérateurs français ! ».

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :