BASF prévoit encore de réduire son activité

 |   |  261  mots
Le géant allemand prévoit de réduire encore une fois son activité en raison d'un contexte difficile dans le secteur de la chimie.

Le géant allemand de la chimie, BASF annonce ce lundi une détérioration plus grave que prévu de ses activités. La baisse de son chiffre d'affaires devrait peser sur son résultat et le contraindre à recourir à des mesures de chômage partiel. Selon le communiqué, la société précise que "les activités mondiales de BASF ont nettement chuté en décembre".

En novembre déjà, BASF a appliqué des mesures de réduction de la production en introduisant le chômage partiel. Mais le début de l'année 2009 ne s'annonce guère meilleur. "La baisse de l'activité est plus forte qu'attendu en novembre et pèse sur le résultat", a expliqué Jürgen Hambrecht.

Les prochaines mesures de réduction d'activité vont concerner les sites qui produisent pour le secteur automobile - lui-même sinistré. Ainsi en Allemagne, quelque 1.500 salariés de l'usine de Münster (nord du pays) et 180 du site de Schwarzheide (est du pays) seront affectés par une réduction de leur temps de travail. Et ce dès le mois de février. En Italie, 150 salariés sont aussi concernés. Selon le communiqué pour l'instant seuls «le siège de Ludwigshafen et le site d'Anvers en Belgique sont épargnés ».

En juillet 2008,  BASF avait confirmé ses prévisions de rentabilité et de croissance malgré un contexte déjà difficile dans le secteur. A cette époque, les investisseurs avaient mal perçu le léger abaissement de la prévision de croissance pour la chimie au niveau mondial.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :