Sanofi-Aventis : rachat d'un laboratoire mexicain, rumeur démentie sur Solvay

 |   |  207  mots
Le géant français de la pharmacie qui a déjà racheté le tchèque Zentiva acquiert le mexicain Laboratorios Kendrick. La rumeur d'un intérêt pour les activités pharmaceutiques du groupe belge Solvay ne se confirme pas.

Après celle du tchèque Zentiva, Sanofi -Aventis a annoncé ce jeudi avoir fait l'acquisition pour un montant non dévoilé du groupe mexicain Laboratorios Kendrick, acteur notamment du secteur des médicaments génériques.

"Kendrick est l'un des principaux fabricants de médicaments génériques au Mexique et l'un des plus dynamiques sur ce marché, avec un chiffre d'affaires qui s'est élevé en 2008 à environ 500 millions de pesos mexicains (soit environ 26 millions d'euros)" souligne Sanofi -Aventis dans son communiqué.
 

Le grand laboratoire pharmaceutique français va ainsi se renforcer au Mexique où il emploie déjà près de 2.500 personne et y réalise environ 600 millions d'euros de chiffre d'affaires.

A l'inverse, l'information du Financial Times qui évoquait une éventuelle offre de Sanof-Aventis sur la partie pharmacie du groupe chimique belge Solvay, évaluée à cinq milliards d'euros pour un chiffre d'affaires de 2,7 milliards et 509 millions de bénéfice d'exploitation, ne se confirme pas. Le premier actionnaire de Solvay, la holding familiale Solvac, a même démenti ce jeudi "tout contact avec des tiers pour la cession de tout ou partie de sa participation" de 30% dans Solvay. Solvac "n'a par ailleurs reçu aucune offre sur son capital ni sur celui de Solvay".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :