Le Lovenox de Sanofi génériqué aux Etats-Unis

 |   |  294  mots
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Novartis a obtenu le feu vert des autorités américaines pour commercialiser le générique du Lovenox, fabriqué par Sanofi-Aventis.

Mauvaise nouvelle pour Sanofi-Aventis. Les autorités de santé américaines (FDA) ont approuvé ce vendredi un générique de l'anticoagulant Lovenox, deuxième médicament du groupe avec un chiffre d'affaires de 3 milliards d'euros l'an dernier (+9%). C'est le suisse Novartis, via sa filiale dédiée Sandoz, qui a obtenu l'autorisation de commercialiser une "copie" légale du médicament.

Après des mois de bataille judiciaire, le Lovenox n'était plus sous brevet aux Etats-Unis, mais un débat sur la nature du médicament, fabriqué à base d'héparine, un produit biologique, a longtemps agité les autorités de santé. Il s'agissait de savoir s'il fallait considérer le Lovenox comme un produit chimique, donc génériquable, ou biologique, pour lequel la léglislation est plus floue outre-Atlantique.

Désormais, Sanofi risque gros dans un pays où, une fois génériqué, le médicament original perd généralement l'essentiel de son chiffre d'affaires en quelques semaines. Aux Etats-Unis, le Lovenox a rapporté 1,8 milliard d'euros à Sanofi l'an dernier. Outre Novartis (en association avec le laboratoire Momenta), trois autres labos sont en lice pour des copies du Lovenox : l'israélien Teva et les américains Amphastar et Hospira.

Les dirigeants de Sanofi ont déjà indiqué qu'ils avaient de quoi pallier la perte du Lovenox en terme de revenus. Reste que leur objectif de croissance de 2 à 5% du bénéfice par action pour 2010 "ne prend pas en compte» l'éventualité de génériques du médicament".

Dès lors, ils pourraient bien revoir à la baisse leurs prévisions annuelles jeudi 29 juillet, lors de publication des résultats du premier semestre. Une perspective qui inquiète visiblement les investisseurs : vendredi, l'action Sanofi a terminé la séance en repli de 4,25%.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :