Genzyme aurait rejeté une offre de Sanofi-Aventis

 |   |  231  mots
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Le groupe américain de biotechnologies a rejeté les avances du laboratoire français. GlaxoSmithKline pourrait également faire une offre.

Sanofi-Aventis n'aurait pas réussi à convaincre la direction de Genzyme. Selon deux sources proches du dossier, citées ce lundi par l'agence Bloomberg, le groupe américain de biotechnologies aurait rejeté une offre de rachat émanant du laboratoire français. Vendredi, le Wall Street Journal rapportait que les discussions entre les deux parties n'en étaient qu'à leur début.

Après ce premier refus, la tâche de Sanofi-Aventis pourrait encore se compliquer. Selon le Wall Street Journal, le britannique GlaxoSmithKline (GSK) aurait approché de manière "très informelle" Genzyme. Une bataille entre les deux groupes pourrait faire monter les enchères alors que la capitalisation boursière du groupe américain est désormais supérieure à 17 milliards de dollars.

Début juillet, la rumeur donnait Sanofi-Aventis à la recherche de plusieurs acquisitions aux Etats-Unis. Le nom de Genzyme avait été cité, tout comme ceux de Biogen et d'Allergan . Le laboratoire français a réuni fin juin-début juillet son conseil d'administration sur le thème des acquisitions, avait-on appris à l'époque de source proche du dossier.

Confronté à la concurrence des médicaments génériques, nombre de groupes pharmaceutiques sont à la recherche d'un développement par croissance externe. Fin juin, Sanofi a annoncé l'acquisition de la société américaine TargeGen pour 560 millions de dollars (458,5 millions d'euros), dans le but de se renforcer dans la lutte contre le cancer

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :