BioMerieux moins optimiste

 |   |  314  mots
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Le spécialiste du diagnostic in vitro explique que dans un contexte de dégradation de la conjoncture de la santé en Europe de l'Ouest et en Amérique du nord, le groupe prévoit de réaliser en 2010 une progression organique de son chiffre d'affaires d'environ 4,5% et non plus de de 6%.

BioMérieux  a de nouveau revu en baisse sa prévision de croissance organique pour 2010 en publiant vendredi une légère progression de ses ventes au troisième trimestre dans un environnement européen et nord-américain plus dégradé que prévu.
 

Le spécialiste du diagnostic in vitro explique que dans un contexte de dégradation de la conjoncture de la santé en Europe de l'Ouest et en Amérique du nord, le groupe prévoit de réaliser en 2010 une progression organique de son chiffre d'affaires d'environ 4,5%, au regard de l'objectif de hausse de 6% encore répété début septembre.
 

BioMérieux avait déjà abaissé son objectif annuel en juillet par rapport à celui de 7% avancé en mars.  "Toutefois, la vigilance que nous portons à notre structure de coûts nous permet de confirmer notre objectif de marge opérationnelle courante pour 2010", ajoute le directeur général Stéphane Bancel, dans un communique. Ainsi, la société prévoit toujours de réaliser en 2010 une marge opérationnelle courante (avant éléments non récurrents) comprise entre 17% et 18%, à taux de change constants.
 

Le chiffre d'affaire s'est inscrit à 333 millions d'euros (+8,9% à données publiées et +1,1% à devises et périmetre constant) au troisième trimestre.
A fin septembre, il ressort à 984 millions d'euros, en croissance, à devises et périmètre constants, de 4,3% par rapport aux neuf premiers mois de 2009.
En Europe-Moyen-Orient-Afrique (54% du CA total), la croissance du chiffre d'affaires s'est élevée à 2,1% sur neuf mois. En Amérique du Nord (24% du CA), elle s'est chiffrée à 3,2% et dans la zone Asie Pacifique (14% du CA) à +15%. En Amérique latine (8% du CA), l'activité a crû de 6,2%. A fin septembre 2010, BioMérieux dit ne plus avoir d'endettement financier alors que celui-ci s'élevait à 22 millions d'euros au 30 septembre 2009.
 

L'action du n°7 mondial du secteur a clôturé jeudi à 73,8 euros, faisant ressortir une capitalisation de 2,94 milliards d'euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :