Suez acquiert une unité de traitement de déchets dangereux à Dow Chemical

 |   |  276  mots
(Crédits : © Vincent Kessler / Reuters)
Le groupe français Suez a annoncé lundi avoir racheté une unité de traitement de déchets dangereux en Allemagne au chimiste américain Dow Chemical.

L'unité reprise par Suez est composée d'un four dédié au traitement des déchets dangereux et d'un sécheur de boues. Située dans le parc industriel de Schkopau, près de Leipzig, elle pourra traiter 35.000 t/an de déchets solides et liquides, produits par des industriels de la chimie de la pharmacie et de la pétrochimie implantés dans la région.

L'entité européenne de Suez dédiée au traitement et à la valorisation des déchets dangereux (IWS) regroupe déjà 25 unités en France, en Espagne, en Italie, aux Pays-Bas et en Belgique.

Suez est présent en Allemagne depuis de nombreuses années dans le domaine de la collecte et de la valorisation des déchets des ménages et des industriels.

"Cette unité supplémentaire permet au groupe de renforcer en Europe son réseau d'unités de traitement de déchets et de proposer à ses clients industriels un meilleur service grâce à une offre locale (...)", indique le groupe Suez.

Sa capacité pourra être augmentée en fonction des besoins du marché.

Le recentrage sur la consommation pour Dow Chemical

Afin de réduire son exposition à un marché des matières premières instable, Dow a vendu pour des milliards de dollars d'actifs, dégageant en particulier cinq milliards de dollars de la cession de l'essentiel de son segment chlore.

Lors de la présentation des résultats, Dow Chemical avait battu le consensus pour le 12e trimestre consécutif, conséquence pour le groupe chimique américain du recentrage sur des marchés de grande consommation tels que l'automobile et l'électronique.

(Avec l'AFP, Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/11/2016 à 18:00 :
DE SAVOIR QU IL Y A PLUS DE FOURS BRULENT LES DECHETS STOXIQUES ET BON POUR L ECONOMIES CAR IL EXITE DES PRODUITS QUE L ON NE FABRIQUE PAS PARCEQUE PERSONNE POUVEZ PAS LES DETRUIRES? DES MATIERES PLASTIQUES POURRONS RENPLACE DES METEAUX FEREUX SI ON OUVRES JUSTEMENT DES FOURS ASSEZ PUISENT POUR LES DETRUIRES???
a écrit le 14/11/2016 à 10:46 :
Monsanto, Dow Chimical, personne ne trouve étrange que les américains, ces génies de l'économie, se débarrassent de leurs entreprises polluantes et empoisonnantes ?

Sachant qu'ils ont toujours plusieurs longueurs d'avance je serais investisseur je ne me risquerais pas dans cette voix là.

Mais bon quand on voit le niveau déplorables des investisseurs, si on peut appeler ça comme ça, européens on est tranquille on va récolter tous les futurs boulets financiers des américains.

Quand on a pas d'idée on a des capitaux mais à force de ne pas avoir d'idées on termine sans capitaux.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :