Accord entre EDF et Areva sur la gestion des déchets nucléaires

Les deux groupes français ont enfin trouvé un accord sur la gestion des déchets nucléaires, après un confit de plusieurs semaines.

1 mn

Areva et EDF ont annoncé vendredi soir être parvenus à un accord sur le traitement de l'uranium utilisé dans les centrales nucléaires de l'électricien, question au coeur d'un différend entre les deux groupes depuis plusieurs semaines.

Dans un communiqué commun, Areva et EDF indiquent qu'un accord pour le transport, le traitement et le recyclage des combustibles nucléaires usés a été trouvé, et que les deux entreprises signeront un contrat avant la fin du premier trimestre.

Le contrat pluriannuel précédent entre les deux groupes publics, qui portait sur environ 800 millions d'euros par an pour le seul retraitement à la Hague, a expiré fin 2008. Les deux groupes avaient ensuite suivi un arbitrage de l'État en appouvant un accord-cadre pour la période 2008-2040, mais l'ensemble de l'accord a été remis en cause en 2009 en raison d'un différend sur le prix et sur les volumes traités.

L'accord annoncé vendredi soir précise les conditions d'application de l'accord-cadre du 19 décembre 2008 fixant les principes de coopération à long terme dans le traitement-recyclage du combustible usé et la fabrication du MOX, combustible retraité.

"Il garantit à EDF comme à Areva une visibilité de long terme dans leurs relations en matière de recyclage", peut-on lire dans le communiqué.

Selon les termes de l'accord, EDF augmentera à partir de cette année les quantités de combustibles usés traités à La Hague (Manche) de 850 tonnes à 1.050 tonnes par an et les quantités de combustible MOX fabriqués à l'usine Melox (Gard) de 100 à 120 tonnes par an.

Les deux groupes ajoutent que sur la question de l'enrichissement de l'uranium d'EDF sur le site Areva d'Eurodif (Drôme), les deux groupes comptent aboutir rapidement.

1 mn

Replay I Nantes zéro carbone

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.