Exxon Mobil repense sa présence en Grande-Bretagne et dans la Mer du Nord

 |   |  190  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2010 Thomson Reuters)
Le pétrolier Exxon Mobil dément vouloir céder ses champs pétrolifères en Mer du Nord mais confirme la vente de ses stations-service en Ecosse.

Le pétrolier Exxon Mobil a confirmé ce dimanche envisager la cession de ses 100 stations services en Ecosse mais a refusé de commenter un article évoquant la vente de ses champs pétrolifères de la mer du Nord, estimés à deux milliards de dollars (1,46 milliards d'euros).

Une porte-parole du groupe a refusé de commenter cette information diffusée par le Sunday Times mais a déclaré qu'Exxon avait l'intention de continuer à investir dans la région. "En ce qui concerne les actifs en mer du Nord, Exxon Mobil investit sur le long-terme en Grande-Bretagne et envisage de demeurer un investisseur de premier plan."

Comme d'autres compagnies pétrolières, y compris BP et Royal Dutch Shell, Exxon a procédé à des cessions d'actifs dans cette zone ces dernières années, privilégiant sa présence dans d'autres régions du monde, comme l'Angola ou le golfe du Mexique.

Concernant le réseau de distribution de carburant du groupe en Ecosse, la porte-parole a déclaré qu'Exxon testait un "nouveau modèle économique" qui impliquait la cession à des grossistes de son réseau de ventes au détail Esso.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :