Même la Chine remet en cause ses énormes projets nucléaires après la catastrophe au Japon

Annoncée depuis des années, la renaissance du nucléaire est désormais hypothéquée par la catastrophe japonaise. Fin 2009, 21 réacteurs étaient en construction dans le monde, un record inégalé depuis 1985. Mais déjà, dans plusieurs pays, on gèle des projets.
infographie La Tribune/BHEDOUIN
infographie La Tribune/BHEDOUIN

Pékin a annoncé ce jeudi une remise à plat de tous ses projets en matière de nucléaire suite à la catastrophe survenue au Japon.

La Chine construit dix réacteurs actuellement : 66 nouvelles centrales de 1.000 MW sont prévues d'ici à 2035.

Une attitude totalement différente de celle de la France qui maintient urbi et urbi son programme nucléaire comme l'a répété mercredi Nicolas Sarkozy.


Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.