Sarkozy a trouvé Shell pour secourir Petroplus

 |   |  320  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Nicolas Sarkozy a annoncé aux salariés de la raffinerie Petroplus de Petit-Couronne qu'un accord avait été conclu avec Shell pour assurer une activité au site pendant six mois.

Le président Nicolas Sarkozy a annoncé vendredi 24 février aux salariés de la raffinerie Petroplus de Petit-Couronne (Seine-Maritime) que le contrat avec Shell permettant une reprise temporaire d'activité était "signé". "Je suis quelqu'un de parole. C'est signé" avec Shell, a déclaré le chef de l'Etat, en ajoutant: "Je ne dis pas que ça sauve la raffinerie, mais c'est signé, ça donne du boulot pour 6 mois". "Il y a une deuxième chose qui est faite, a poursuivi M. Sarkozy lors de cet aparté avec les salariés de Petroplus, c'est l'argent qui a été viré aujourd'hui ou demain pour faire les travaux, pour remettre la raffinerie en état". La somme débloquée pour ces travaux s'élève à 20 millions d'euros.

50 millions pour le redémarrage de la raffinerie

Le président de la République a affirmé que Shell allait "débloquer 20 millions (d'euros) de trésorerie" et qu'il fallait ajouter les "10 millions d'euros de quotas de CO2", ce qui représente "au total les 50 millions" permettant le redémarrage de la raffinerie. Le contrat entre Petroplus et Shell, d'une durée de six mois, doit permettra à la raffinerie de redémarrer pour les besoins de la compagnie pétrolière qui fournira le brut et paiera le coût de sa transformation.

Un texte pour empêcher le détournement d'actifs

Il a souligné que serait examiné la semaine prochaine au Parlement un texte visant à empêcher le détournement d'actifs d'une entreprise défaillante, ce qui concerne le pétrolier Petroplus déclaré en faillite depuis la fin janvier. La raffinerie de Petit-Couronne, qui emploie 550 personnes, est à l'arrêt depuis début janvier, peu après le gel par les banques des lignes de crédit de la maison mère Petroplus. Le tribunal de commerce de Rouen a placé fin janvier la raffinerie en redressement judiciaire pour une période de six mois.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/02/2012 à 10:01 :
J'ai entendu le patron de Shell sur une chaine d'info télé; il disait n'avoir pas eu de contact avec Sarkozy. EN REVANCHE, il disait avoir été contacté par l'Intersyndicale de Pétroplus, et avoir élaboré ce projet de contrat pour 6 mois avec ladite Intersyndicale. Je m'étonne que personne ne fasse état de cela dans la presse. Il faudrait appeler ce patron pour qu'il redise sa version des faits et ne pas s'en tenir à la com de campagne de Sarkozy.
Réponse de le 25/02/2012 à 17:16 :
Je m'étonne aussi de ce silence médiatique concernant la déclaration du PDG de Shell France.
Car les propos de Sarkozy laissaient penser qu'il était à l'origine de ce projet.
Une fois de plus il fait une opération de com.

Et où sont les médias de gauche , et que fait la cellule riposte de Hollande ???

a écrit le 25/02/2012 à 9:13 :
Je confirme les propos de mabulle.
Sarkozy n'a joué aucun rôle particulier sur ce dossier, selon Patrick Roméo, PDG de SHELL.

De l'enfumage, comme d'hab....
a écrit le 25/02/2012 à 8:50 :
Que du vent, cette annonce sarkozienne, juste le temps de passer le 06 mai 2012 et après, silence sur les ondes !!!!
a écrit le 24/02/2012 à 21:10 :
1929 : Démarrage de la raffinerie de Petit-Couronne (Seine maritime).Shell
1968 : Démarrage du Centre de Recherche de Grand-Couronne. Shell
200 : L'allemand ISP choisit la France et rachète le Centre de recherche de Grand Couronne
2008 : Vente des activités de raffinage de Shell en France.
2011 : Sarkozy a trouvé Shell pour secourir Petroplus

C'est mieux que Dallas


a écrit le 24/02/2012 à 18:20 :
le pdg de shell dément tout intervention du Président-candidat dans ce dossier, et déclare avoir été contacté à l'origine par l'intersyndicale de pétroplus....
a écrit le 24/02/2012 à 16:15 :
Oui, et si par malheur il est élu, il les délocalisera dans les 48h00 au pôle emploi.
Réponse de le 25/02/2012 à 10:54 :
@Saloir.....le pire n'est pas arrivé,( sans pour cela jeter la pierre à François HOLLANDE), mais j'ai le sentiment que l'avenir de notre pays ne va pas être rose!
Réponse de le 25/02/2012 à 19:25 :
La vérité est ailleurs...
a écrit le 24/02/2012 à 15:58 :
Coup médiatique :
Pétroplus très visible des médias mais très loin des PME de taillent moins importantes qui ne font pas l'actualité mais qui licencient à travers toute la France dans les mêmes conditions actuellement.
Les politiques ont la même méthode qu'ils soient de droite ou de gauche mais les français ne sont pas naïfs.
a écrit le 24/02/2012 à 15:29 :
Communication corporate bien jouée pour Shell dont l'ancien slogan" C'est Shell que j'aime" peut ressortir des cartons.
a écrit le 24/02/2012 à 14:16 :
Jamais content ,quoique fasse le président ,d'après vous que doit t'il faire sur de tels sites ,activités!!!
Réponse de le 24/02/2012 à 15:06 :
Le Président de l'assemblée Nationale, ce MOnsieur d'Annecy, il aurait déjà du présenter des Lois pour faire rapatrier les bénéfices de Total détournés dans les filiales et autres hiolding opportunément installés dans d'autres pays cachotiés et organisés pour que les voyous puissent fraudé le fisc ... avec cet argent, Sarkozy aurait investir dans un concurrent de TOTAL, et couper en 2 Total pour CASSER le monopole de TOTAL,
Réponse de le 24/02/2012 à 16:18 :
Tout à fait d'accord avec vous sauros ils ne sont jamais content,c'est toujours du mépris PAUVRE FRANCE.
Réponse de le 24/02/2012 à 16:46 :
Les français d'en bas sont tout sauf naïfs ... certains ont été crédules en 2007. En 2012 lors des Législatives, ce sera bien différent. Prendre les français pour des imbéciles durant 10 ans, c'est beaucoup, mais tout a une fin.
Réponse de le 24/02/2012 à 17:29 :
tout a fait d'accord ce petit roquer qui gesticule pour nous faire croire qui a tout bien fait depuis 10ans alors que le peuple il n'en avait tien a foute la ont va le voir pendant 2 mois avec sa clic de l'état UMP apres il referons la meme chose bosser pour leurs copains nous il faut pas nous laisser faire fini petit roi ont est pas dupe
Réponse de le 25/02/2012 à 14:08 :
sauros: faut que tu mettre des lunettes pour voir le probleme de sarko ou tes aveugle en 2007 j'ai voter sarko il nous a tous déçu alors dehors avec sa clic de vrai bons à rien en fin de compte c tout simple il nous fait sont cinéma juste pour etre réelu mais nous ont en veut plus de ce malade
Réponse de le 27/02/2012 à 12:24 :


http://www.youtube.com/watch?v=vOa3N40teIw&feature=youtu.be
a écrit le 24/02/2012 à 13:10 :
Sarkozy a plutot fait des premesses à Shell pour enfariner les français à 2 mois des élection, avec un contrat petit, à la taille de l'enfarineur ... et les Parlementaires de l'UMP vont se trouver satisfaits en regardant benoitement cette simagrée ... vivement les Législatives pour passer le kercher dans cette assemblée de ventre mous traitres de la Nation.
Réponse de le 24/02/2012 à 14:26 :
Bien d'accord; après les copains qui rachètent Lejaby et Photowatt, on monte une petite manip. avec Shell pour donner le change en campagne électorale. Dommage pour toutes les boîtes fermées en 5 ans, le million de chômeurs en plus, la casse sociale, les pauvres, précaires, vieux, jeunes. Il se fout de nous, mais il semble que les médias avalent tout, se prête à la saturation des écrans par ce petit Monsieur et oublient de reprendre les éléments objectifs d'un bilan catastrophique. On oublie vite semble t'il. Je suis effarée par ce climat, cette campagne d'esbrouffe qui mélange des orientations d'estrême droite et des faux semblants sociaux. Quelle époque. Dommage que ce soient toujours les mêmes qui trinquent.
Réponse de le 24/02/2012 à 15:11 :
Plus de 900 sites industriels ont été cassés depuis 3 ans, et que font Bernard Accoyer Président de l'assemblée Nationale, riche notable d'Annecy le luxe ? les français aimeraient que sarkozy et Fillon, avec ce Monsieur Bernard Accoyer sesoient occupé un peu plus de l'industrie ... en ont-ils rien à faire ? c'est ce qu'ils ont démontré depuis 5 ans de chianlie.
Réponse de le 24/02/2012 à 23:27 :
il aurai du laissé fermé l'entreprise
Réponse de le 19/04/2012 à 14:46 :
pour trouver des repreneurs , le mieux c'est de repasser le SMIC à 6,45? comme en Espagne , ça permettra aux entreprises françaises de redevenir compétitives ( SMIC allemand 7,49 ?)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :