Etats-Unis : Veolia visée par une plainte dans un scandale d'eau contaminée

La société française Veolia et une entreprise américaine sont accusés par l'Etat du Michigan de négligences suites à la contamination de l'eau de la ville de Flint par du plomb, ce que le groupe français conteste.

2 mn

L'Etat du Michigan réclame des dommages et intérêts à Veolia, qui rejette les accusations de négligence.
L'Etat du Michigan réclame des dommages et intérêts à Veolia, qui rejette les accusations de négligence. (Crédits : © Christian Hartmann / Reuters)

Veolia traînée devant la justice américaine par l'Etat du Michigan. Jeudi, cet Etat a annoncé qu'il engageait des poursuites contre le groupe français - qui conteste ces accusations -  et une autre société américaine (Lockwood, Andrews & Newman, LAN) suite à un scandale sanitaire concernant une pollution de l'eau potable par du plomb.

Entre 2014 et 2015, les habitants de la ville de Flint ont bu une eau gravement contaminée, alors même que, selon les autorités, Veolia était chargée de vérifier si l'eau était potable. Bill Schuette, le procureur général du Michigan s'est montré particulièrement offensif: "A Flint, Veolia et LAN ont été choisis pour effectuer un travail et ils ont lamentablement échoué. Leurs recommandations frauduleuses et dangereuses ont aggravé une situation qui était déjà mauvaise".

La défense de Veolia

Le contrat entre Flint et Veolia date de février 2015. Selon le procureur, le groupe aurait affirmé à au moins deux reprises que l'eau "répondait aux critères fédéraux".  Le Michigan compte donc réclamer des dommages et intérêts pouvant se chiffrer en centaines de millions de dollars.

De son côté, le groupe français rejette les accusations, jugées "totalement fausses et infondées". Pour sa défense, Veolia explique qu'"à aucun moment, le périmètre d'intervention de Veolia Amérique du nord n'a inclus de tests sur le plomb ou le cuivre, ces tests étant réalisés par une autre société (...) La mission qui [a été confiée à Veolia ] portait sur l'analyse des effets résiduels du processus de chloration ".

La pollution au plomb de l'eau de Flint est due à un changement d'alimentation : l'eau potable, qui provenait auparavant d'un lac, a été pompée à partir de 2014 dans une rivière locale, présentant un pH acide. Aucun produit anticorrosion n'ayant été ajouté par souci d'économies, l'eau a rongé les canalisations et a libéré le plomb qu'elles contenaient. Cette contamination peut perturber le développement psychomoteur et provoquer de graves maladies.

(Avec AFP)

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 3
à écrit le 23/06/2016 à 16:12
Signaler
Aux USA, s’asseoir sur la réglementation peut coûter cher. Surtout si on est une entreprise française.... Ce n'est pas comme en FRANCE....

à écrit le 23/06/2016 à 15:17
Signaler
Vraiment je ne comprend pas cette façon de voir les choses,pourquoi s'attaquer à Veolia et non à la personne qui aurait contaminé ces Eaux là en question?Le problem etant ailleurs vous cherchez des Boucquemissaires c'est pas du tout correct.Merci!

à écrit le 23/06/2016 à 13:42
Signaler
C'est assez stupéfiant, la première puissance mondiale autorise encore l'utilisation de tuyauteries en plomb pour l'eau potable. Et on ne peut pas demander à une société française d'imaginer un tel scénario. Aux citoyens de porter plainte contre le...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.