Veolia remporte un contrat à un demi-milliard de dollars aux États-Unis

 |   |  192  mots
Le précédent contrat, également d'une durée de dix ans, portait sur un montant de 400 millions de dollars.
Le précédent contrat, également d'une durée de dix ans, portait sur un montant de 400 millions de dollars. (Crédits : © Charles Platiau / Reuters)
Ce partenariat public-privé avec Milwaukee, déjà conclu en 2007 et renouvelé pour dix ans, constitue le plus gros contrat de services dans le domaine de l'assainissement aux Etats-Unis.

Le spécialiste français de la gestion de l'eau et du retraitement des déchets Veolia a annoncé mercredi avoir remporté un contrat de 500 millions de dollars pour gérer durant dix années supplémentaires le réseau d'assainissement de l'agglomération de Milwaukee (nord des Etats-Unis).

"Le Milwaukee Metropolitan Sewerage District (MMSD) a décidé de prolonger de dix ans le contrat qui le lie avec Veolia North America portant sur la gestion et l'exploitation des installations de collecte et de traitement des eaux usées", indique le communiqué.

100 millions de plus que le précédent contrat

Ce partenariat public-privé conclu en 2007 constitue le plus gros contrat de services dans le domaine de l'assainissement aux Etats-Unis. Quelque 250 personnes sont employées sur ce projet. Le précédent contrat, également d'une durée de dix ans, portait sur un montant de 400 millions de dollars.

"En tant que gestionnaire des installations du MMSD depuis le mois de mars 2008, Veolia traite tous les ans des milliards de litres d'eaux usées sur deux sites desservant 28 municipalités et une population de 1,1 million d'habitants", rappelle le groupe français.

(avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/06/2016 à 11:06 :
La privatisation de l'eau est un véritable crime puisque plus l'eau est polluée et plus les actionnaires y ont intérêt se faisant de plus en plus d'argent dessus.

en 20 ans la qualité de l'eau s'est considérablement dégradée, du moins son goût, certes on comprend l'oligarchie qui ne pense qu'à faire grossir ses multinationales mais il se pose quand même un sérieux problème de santé publique.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :