Eramet : la Bourse salue la forte hausse de l'activité

 |  | 375 mots
Lecture 2 min.
Le groupe minier voit son chiffre d'affaires progresser de 18% à 1,06 milliard d'euros et confirme ses objectifs pour 2008.

Le groupe minier Eramet a enregistré au troisième trimestre 2008 un chiffre d'affaires en hausse de 18%, à 1,062 milliard d'euros. Sur neuf mois, la hausse du chiffre d'affaires est de 24%, à 3,383 milliards d'euros, ajoute le groupe dans un communiqué. Eramet a par ailleurs confirmé son objectif d'une "hausse significative" de son résultat opérationnel courant pour l'ensemble de l'exercice 2008, malgré "une dégradation de l'environnement économique et financier".

"Le groupe reste confiant sur les perspectives à moyen et long terme de ses grands marchés, notamment la sidérurgie, l'aéronautique et la production d'énergie, qui bénéficieront de la poursuite du développement des grands pays émergents", déclare Patrick Buffet, PDG d'Eramet, cité dans le communiqué. "Néanmoins, face au ralentissement de l'économie mondiale, dont la durée est difficile à évaluer à ce stade, le groupe devra faire preuve de prudence et de rigueur en intensifiant ses efforts en matière de maîtrise des coûts, en adaptant ses productions à l'évolution de ses marchés et en réexaminant ses priorités d'investissements", tient-il à ajouter.

Par activité, Eramet Manganèse a vu son chiffre d'affaires bondir de 49% sur le trimestre (+79% sur 9 mois), à 653 millions d'euros, grâce notamment à la "forte hausse des prix du minerai et des alliages de manganèse". Le groupe constate néanmoins que "le marché mondial de l'acier au carbone continue à être affecté par un ralentissement de l'activité ainsi que par un fort déstockage. (...) Dans ce contexte, Eramet Manganèse a pris des premières dispositions pour s'adapter aux besoins du marché",  explique-t-on. 

Eramet Nickel subit sur le troisième troisième une chute de 29% de son activité, avec des ventes de 166 millions d'euros, plombées par la baisse des prix du nickel. Le niveau des cours du nickel, tombé à 4 dollars/livre à fin octobre "n'est pas durablement soutenable par l'industrie du nickel", souligne Eramet, ajoutant qu'il a déjà "pris les dispositions nécessaires pour limiter ses livraisons à environ 52.000 tonnes sur l'ensemble de 2008".

Enfin Eramet Alliages a enregistré sur le troisième trimestre un chiffre d'affaires de 245 millions d'euros, en hausse de 9%, "grâce à la progression des volumes et des prix, malgré l'effet négatif de la parité euro/dollar".

En Bourse, le titre a grimpé de 11,07% à 152,56 euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :