Le suédois SKF va supprimer près de 6% de ses effectifs

 |   |  211  mots
Le premier fabricant mondial de roulements à billes va supprimer 2.500 emplois en raison de la crise traversée par le secteur automobile.

Le suédois SKF, premier fabricant mondial de roulements à billes, a annoncé ce mercredi 10 décembre dans un communiqué qu'il va supprimer 2.500 emplois dont 1.300 intérimaires. Cette réduction des effectifs au niveau mondial est liée à la dégradation du secteur automobile. Ces suppressions représentent  près de 6% des effectifs du groupe ( un peu moins de 43.000 salariés à fin 2007). 

Malgré une réduction de sa production décidée au troisième trimestre, le suédois se dit contraint de renforcer son plan d'économie. Il indique que les principaux pays concernés seront les Etats-Unis, la France, l'Italie, l'Ukraine, le Brésil et l'Argentine.

Déjà au troisième trimestre SKF avait prévenu que le reste de l'année serait plus faible compte tenu de la baisse de la demande. Aujourd'hui, il annonce encore des perspectives en baisse, SKF déclare notamment que "le volume total d'activité au quatrième trimestre devrait baisser d'environ 15% comparé à l'année dernière".

SKF a également indiqué que son bénéfice d'exploitation du quatrième trimestre, avant charges de restructuration et dépréciations, s'établirait de 1,6 à 1,7 milliard de couronnes suédoises (151 à 161 millions d'euros), à comparer à un bénéfice de 2,1 milliards un an auparavant, sur la même base comptable.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :