LTDE

Le marché des deux-roues électriques décolle enfin

Avec pour la première fois plus de 5000 unités vendues en 2016, le marché du scooter et de la moto électrique commence à sortir de la marginalité. La mise en place d’un bonus écologique de 1000 € dans les prochaines semaines devrait le doper un peu plus encore cette année.

2 mn

2017 : l'année du deux-roues électrique
2017 : l'année du deux-roues électrique (Crédits : Enedis)

Annoncé comme le nouvel Eldorado des constructeurs depuis presque 10 ans, le marché de la moto et du scooter électriques existe enfin. Avec 5451 immatriculations en 2016 contre à peine plus de 1800 en 2015 et un gros millier l'année précédente, on ne peut plus parler d'effet de mode ou de succès d'estime. D'autant que l'embellie devrait très certainement se confirmer dans les prochains mois, avec la mise en place d'un bonus écologique de 1000 € qui devrait faciliter l'achat d'engins encore assez coûteux. Pas étonnant, non plus, quand on voit le succès qu'ont connu les voitures électriques en 2016, année de tous les records avec 27 000 immatriculations en France, en hausse de 26% par rapport à 2015. Pour les deux-roues, c'est carrément 178% d'augmentation en un an ! Autre facteur favorable : la sortie annoncée de plusieurs nouveaux modèles chez les petits constructeurs spécialisés, mais aussi chez Peugeot et Piaggio; ce dernier a annoncé l'avènement d'une Vespa électrique.

Les « petits cubes » très demandés

Les modèles les plus courus en 2016 sont, de très loin, les équivalents 50 cm3, qui cumulent à eux seuls 4 650 immatriculations, soit près de 180% de hausse par rapport à 2015, qui plafonnait à 1683 ventes. L'essentiel de l'offre est constituée par des modèles importés d'Asie, mais les marques européennes inspirent plus confiance. Comme Ligier et son trois-roues de Ligier Pulse 3, qui caracole en tête du classement avec 3 046 ventes, grâce il est vrai à une grosse commande de La Poste, en plein effort de réduction de son empreinte écologique. Sur le marché des équivalents 125 cm3, c'est toujours le BMW C-Evolution qui domine. Présenté sous forme de concept en 2011 et commercialisé depuis 2014, cet engin est certes cher, mais accélère fort, freine bien, est fiable, beau et agréable à piloter. Résultat : 620 immatriculations en 2016 et de belles perspectives pour 2017 avec le bonus écologique et une version à autonomie améliorée, qui permettra de parcourir 160 km sans recharge au lieu de 120 actuellement. Quant à la moto électrique, cela reste un marché très confidentiel avec 180 immatriculations en 2016, dont plus de 100 pour le seul Zero Motorcycles, souvent présenté comme le Tesla du deux-roues. Confirmation cette année ?

Le marché des deux-roues électriques décolle enfin

2 mn

Sommet du Grand Paris

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 08/03/2017 à 0:27
Signaler
Joli publireportage

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.