LTDE

Photovoltaïque : en 2018, le marché européen a redressé la barre

 |   |  448  mots
(Crédits : Pixabay)
Selon le dernier rapport d’EurObserv’ER, le marché européen du photovoltaïque s’est relancé en 2018. Si la Chine, l’Inde et les Etats-Unis restent les poids-lourds mondiaux, l’Europe affiche une belle progression quant à la puissance nouvellement raccordée.

Pour l'année 2018, EurObserv'ER relève que « le parc mondial photovoltaïque continue de s'étendre sur les cinq continents », ayant dépassé le demi-million de mégawatts, « soit une capacité supplémentaire installée de l'ordre de 100 GW ».

« Le principal événement marquant du marché photovoltaïque en 2018 a été la baisse du marché chinois, qui représente désormais moins de la moitié du marché mondial », décrit EurObserv'ER, qui précise que cette diminution « s'explique par la décision du gouvernement, prise sans préavis le 31 mai 2018, de ne plus accorder d'autorisation de mise en service à toutes les nouvelles grandes centrales, et ce jusqu'à la fin de l'année, tout en réduisant fortement les tarifs d'achat réglementés des installations existantes ».

Du côté des Etats-Unis non plus, 2018 n'a pas été un grand millésime pour la filière photovoltaïque. Selon les auteurs du rapport, « l'annonce en 2017 et la mise en place effective par l'administration Trump à partir du 7 février 2018 de taxes douanières sur l'importation de cellules et de modules ont créé une période d'incertitude entraînant un effondrement du nombre d'installations ».

En Europe, le bilan est plus réjouissant, avec une puissance solaire nouvellement raccordée « nettement repartie à la hausse » sur l'année 2018, avec une croissance 33,7% par rapport à 2017. Au total, EurObserv'ER recense 114 549 MW de puissance photovoltaïque cumulée au sein de l'Union européenne, pour 7 606,5 MW de puissance connectée en un an.

Lire aussi : Photovoltaïque en milieu urbain : où en est-on ?

La France maintient le cap

Dans le détail, 122,3 TWh ont été produits dans l'Union au cours de l'année 2018 (+7,8% sur un an). A l'arrivée, relève le rapport, la production d'électricité issue de la filière solaire photovoltaïque « a ainsi représenté en 2018 3,7 % de la production brute d'électricité de l'Union européenne (3,4 % en 2017), soit plus de l'équivalent de la production d'électricité des Pays-Bas ».

C'est l'Allemagne qui reste n°1 en la matière sur le continent, avec 2 938 MW de puissance installée et connectée en 2018 (1 625 en 2017), devant les Pays-Bas (1 397 MW en 2018) et la France (862,4MW, en légère baisse sur un an). L'Hexagone, qui présente une puissance photovoltaïque connectée et cumulée estimée à 9 466 MW à fin 2018, contre 8 610,4 MW fin 2017.

Concernant enfin la production d'électricité d'origine photovoltaïque, on comptait 10 196 TWh pour la France à la fin de l'année dernière (contre 9 573 TWh un an plus tôt). Ce qui faisait de notre pays le quatrième producteur européen sur le secteur, devancé encore largement par le Royaume-Uni (12 922 TWh fin 2018), l'Italie (22 654 TWh) et l'Allemagne (46 164 TWh).

Lire aussi : Un panneau solaire hybride révolutionnaire

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :