PPR résiste en 2008, la Bourse applaudit

 |  | 382 mots
Lecture 2 min.
Le groupe de luxe et de distribution publie des résultats plus ou moins conformes aux attentes. Le bénéfice est stable à 875 millions pour un chiffre d'affaires de 20,2 milliards d'euros. Le groupe met en place un plan d'économie chez Conforama et Fnac et cherche à vendre Surcouf.

Le groupe de luxe et de distribution PPR a publié ce jeudi dans un communiqué ses résultats au titre de l'année 2008. Son chiffre d'affaires ressort à 20,2 milliards d'euros, en hausse de 5,8% sur un an, comme prévu par les analystes, pour un bénéfice net stable à 875 millions d'euros. Le bénéfice opérationnel courant s'est établi à 1,72 milliard d'euros, en hausse de 5,4%, au-dessus des attentes des analystes qui prévoyaient une stabilité.
 

PPR a annoncé en outre son objectif de verser un dividende de 3,3 euros par action au titre de l'exercice écoulé, en baisse de 4% par rapport à l'année précédente. Qualifiant l'environnement économique "incertain" en 2009, PPR ne donne aucune prévision.

Ces performances font pâle figure en comparaison avec les progressions de bénéfices et chiffre d'affaires largement supérieures à 10% auxquels PPR avait habitué le marché financier ces dernières années, en grande partie grâce à sa branche de luxe Gucci Group. 

PPR continue de chercher un repreneur pour son enseigne de distribution informatique Surcouf, filiale de la Fnac. "Le processus (de vente) est en cours, il se poursuit normalement", déclare-t-on chez PPR qui cherche à vendre Surcouf depuis plus d'un an.  Surcouf, qui compte cinq magasins en France, employait 597 personnes à fin décembre.

Plan d'économies chez Conforama et Fnac

Mercredi,  PPR a via deux de ses plus importantes filiales, Conforama et Fnac, présenté aux représentants syndicaux des deux enseignes un plan d'économies.Conforama a vu ses ventes au quatrième trimestre fléchir nettement (-8,3%) ce qui a entrainé une baisse de 4,2% de ses facturations sur l'ensemble de 2008. Cette baisse de l'activité a provoqué une érosion "significative de la rentabilité de Conforama France" indique le communiqué.L'enseigne dirigée par Thierry Gilbert a présenté un plan d'économie de 50 millions d'euros qui va se traduire par la suppression de 800 postes à terme.  Le projet propose le gel des embauches et le non-remplacement systématique des départs. 

A la Fnac, la situation est identique, à savoir un plan d'économie de 35 millions d'euros en année pleine,  qui touchera tous les secteurs (frais généraux, communication, loyers, investissements opérationnels...). Ce plan pourrait concerner 400 postes en France, soit 3,4% des effectifs. 

En Bourse, le titre PPR s'inscrit à 43,82 euros, en progression de 7,19%. 

 

 

 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Monsieur Pinault encore un représentant du MEDEF qui oublie que dans le cas où le pays est en "danger" et actuellement économique les plus nantis protègent les plus faibles et cela au nom de l'étique humaine et de l'honneur.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
les magazins c'est fini... vive internet et le libre marché.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Quand on lit dans "le Canard Enchaîné" que la Fnac reverse à ses actionnaires et en même temps elle déclenche un plan social on se demande dans quel pays on vit.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Le groupe PPR a une tradition solidement établie de "destructeur de valeur" économique (et donc de destructeur d'emplois) pour le plus grand bénéfice personnel de ses actionnaires. Il serait temps que les associés de PPR rendent à l'économie française ce qu'ils lui ont pris (ou à tout le moins une partie) et investissent pour développer ses entreprises.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Les vendeurs de la FNAC ne sont pas près de changer leurs gilets hideux...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Heureux que certains Français s'en sortent sans trop de casse
ppr mérite
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
j'espère garder mon gilet vert et jaune encore quelque année, surtout dans la situation actuel je ne souhaite pas revenir a une recherche d'emploi ... on nous annonce 400 suppression de post VACANT... je dit LICENCIEMENT DEGUISER, on va nous proposer 1 nouveau post dans un autre rayon, si nous refusons, HOP au revoir MR merci la porte est a droite ....

MERCI PATRON ....
bl3urd@gmail.com

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :