Arcandor se réorganise pour faire face à ses difficultés

 |   |  191  mots
Le groupe allemand de distribution et de tourisme, qui se trouve dans une situation difficile, va externaliser certaines de ses activités jugées non stratégiques.

Le groupe allemand de distribution et de tourisme Arcandor, qui se trouve dans une situation difficile,  va externaliser certaines de ses activités jugées non stratégiques. Le groupe va se concentrer à l'avenir sur la vente en ligne et par correspondance via les catalogues Quelle, ainsi que sur 81 de ses filiales de grands magasins Karstadt et 27 de ses magasins de sport. Il va également poursuivre son activité dans le tourisme avec Thomas Cook, selon un communiqué du groupe.


Il va en revanche placer d'autres activités, comme les points de vente Quelle, huit filiales de Karstadt ainsi que ses grands magasins de luxe dans une structure à part qui sera chargée de "continuer à les développer". Cette restructuration doit lui permettre à l'avenir de réaliser des synergies de l'ordre de 7 milliards d'euros au cours des deux à trois prochaines années.


Le groupe est en effet dans une situation difficile. Il estime ses besoins financiers pour les cinq prochaines années à jusqu'à 900 millions. Son patron Karl-Gerhard Eick avait indiqué dimanche dans une interview que le groupe a besoin de moyens financiers supplémentaires et il n'avait pas exclu des suppressions d'emplois.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
hablan de arcandor

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :