Changement à la direction financière de Carrefour

 |   |  358  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le groupe Carrefour a annoncé jeudi une nouvelle réorganisation de sa direction, remplaçant notamment son directeur financier, au moment où le groupe peine à redresser ses activités en France et a subi un revers stratégique majeur au Brésil.

Carrefour se dote d'un nouveau directeur financier. Le deuxième distributeur mondial, dont l'action a chuté de 40% depuis le début de l'année, a fait savoir dans un communiqué que Pierre-Jean Sivignon succédera à partir du 1er septembre à Pierre Bouchut au poste de directeur financier.

Selon une porte-parole de Carrefour, cette réorganisation de la direction du groupe correspond à "une nouvelle phase de son plan de transformation". De son côté, Carrefour s'est refusé à tout commentaire sur des informations de presse selon lesquelles Pierre Bouchut risquait de payer le prix de l'échec du groupe au Brésil.

Pierre-Jean Sivignon, 54 ans, était depuis 2005 le directeur financier de Philips, après avoir été celui de Faurecia. Pierre Bouchut, 55 ans, qui était directeur financier de Carrefour depuis 200,9 conserve la responsabilité de la branche de services financiers Carrefour Banque et deviendra directeur exécutif des marchés en croissance à partir du 1er novembre. Par ailleurs, les fonctions de Thierry Garnier, titulaire actuel de ce dernier poste, seront annoncées dans les prochaines semaines, ajoute le groupe. 

En termes de perspectives, Carrefour est pessimiste. Le 13 juillet, le groupe anticipait une chute de 23% de son résultat opérationnel au premier semestre en raison de ses mauvaises performances en France, qui représente 40% de son chiffre d'affaires. Carrefour publiera ses résultats semestriels et présentera de nouvelles mesures pour stimuler son activité le 31 août, veille de l'entrée en fonction du nouveau directeur financier.

Dans le même temps, l'homme d'affaires brésilien Abilio Diniz a abandonné son projet de rapprochement entre la filiale brésilienne de Carrefour et le distributeur Grupo Pao de Açucar (GPA), sous la pression de Casino, actionnaire de GPA.

Carrefour subit des pressions. Les principaux actionnaires de Carrefour, le fonds Colony Capital et l'homme d'affaires Bernard Arnault, poussent la direction du groupe à trouver de nouveaux relais de croissance pour mieux valoriser leur investissement et l'expansion dans les marchés émergents apparaît comme un bon moyen d'y parvenir.

Avant l'annonce de la réorganisation, l'action Carrefour a clôturé en baisse de 3,48% dans un marché en forte baisse, à 18,565 euros, donnant une capitalisation de 12,6 milliards.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/08/2011 à 15:48 :
j'aimerais revenir chez carrefour mais je cherche en vain un intérêt commercial, peu de promos, des magasins peu attrayants, des prix élevés, des pièges cachés- la plupart du temps je vais à la concurrence , souvent à la supérette du quartier, ou au marché sans regrets...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :