La crise pèse sur les caisses du groupe allemand Metro

Le groupe de distribution Metro a annoncé un recul de 26% de ses bénéfices ce mardi, du à une baisse des ventes en Europe. L'entreprise allemande compte sur une réorganisation pour se rétablir.

2 mn

Bénéfices en net recul pour le groupe allemand Metro - AFP
Bénéfices en net recul pour le groupe allemand Metro - AFP (Crédits : AFP)

La crise de la dette dégarnit le chariot du groupe Metro. Avec un bénéfice net en baisse de 26% en 2011 par rapport à l'année précédente, le géant de la distribution est l'un des groupes allemands les plus touchés par la baisse de la consommation. "La crise de la dette, un chômage élevé et des programmes d'austérité dans de nombreux pays d'Europe ont conduit à une retenue marquée des clients", note ainsi le communiqué accompagnant la publication de ses résultats ce mardi.

2,37 milliards d'euros de bénéfice net

Conformément aux prévisions, son bénéfice d'exploitation (hors exceptionnels), s'est établi à 2,37 milliards d'euros soit un recul de 1,7%. Le bénéfice net, quant à lui, s'élève à 631 millions d'euros. Déjà, en janvier, le groupe avait signalé une baisse du chiffre d'affaire de 0,8% l'an dernier, à 66,7 milliards d'euros.

Seule sa première division, les hypermarchés de Metro "Cash & Carry", a vu ses ventes croître, de 0,2% et réalise un bénéfice d'exploitation en hausse de 4%. Les autres, les grands magasins Kaufhof, les supermarchés Real et les chaînes d'électronique Saturn et Media Markt, enregistrent en revanche un recul de leur chiffre d'affaires avec un recul de la profitabilité pour les deux dernier.

Metro poursuit sa réorganisation

Pour sa stratégie, le groupe Metro compte poursuivre sa réorganisation, en particulier pour ses activités de ventes en gros et ses deux chaînes d'électronique. A terme, Real et Kaufhauf pourraient être cédés. Par ailleurs, l'entreprise allemande souhaite mettre fin à son programme de réduction des coûts dès 2012.

En outre, l'importance du 4e trimestre dans son activité, avec des ventes concentrés à cette période, a conduit Metro a modifier son calendrier pour en faire son premier trimestre. L'exercice fiscal décalé passera 1er octobre au 30 septembre à compter de 2013.

Dividende à 1,35 euro

Face à ses derniers résultats en baisse, le distributeur allemand prévoit une progression "contenue" de ses bénéfices et proposera à ses actionnaire un dividende stable à 1,35 euro par titre.

2 mn