Casino franchit une nouvelle étape dans la prise de contrôle du brésilien GPA

 |   |  385  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : REUTERS)
Le groupe a exercé son option d'achat d'une action de Wilkes, holding de contrôle de GPA. Casino veut nommer Jean-Charles Naouri à la tête de son conseil d'administration. Selon la presse brésilienne, Abilio Diniz ferraille pour éviter une prise de contrôle opérationnelle de son groupe.

Casino pousse ses pions au Brésil. Le groupe français de distribution vient officiellement de notifier à Abilio Diniz, co-actionnaire de Wilkes, holding de contrôle du groupe brésilien GPA, son intention d'exercer l'option d'achat d'une action supplémentaire. Conformément à l'accord signé en 2005 avec Abilio Diniz, Casino entend ensuite nommer Jean-Charles Naouri, son PDG, en qualité de président du conseil, ainsi qu'une majorité de ses membres. « Ce qui devrait intervenir à l'issue d'une assemblée générale des actionnaires de Wilkes prévue le 22 juin », rappelle Casino, par communiqué.

Option de vente de 10 millions de dollars

Dans la foulée, « la structure de gouvernance de GPA sera modifiée et Casino de ce fait deviendra le seul actionnaire de contrôle de GPA », indique le groupe de Jean-Charles Naouri.Mais l'acquisition définitive de cette action supplémentaire à droit de vote est subordonnée au non-exercice par Abilio Diniz d'une option de vente valable entre le 22 juin et le 22 août 2012. Son bloc d'un million d'action Wilkes aurait une valeur de 10 millions de dollars.

La notification de Casino intervient alors que la presse brésilienne rapporte que, il y a quelques semaines encore, Abilio Diniz cherchait à faire modifier les accords de 2005 signés avec Jean-Charles Naouri. Le milliardaire brésilien, neuvième fortune du pays selon le magazine Fortune, voulait changer le mode de désignation des dirigeants de GPA, leader du marché brésilien devant Carrefour, avec qui il voulait se rapprocher l'été dernier.

Abilio Diniz n'a plus la confiance de Jean-Charles Naouri
 

Sans surprise, le groupe Casino a rejeté cette demande. Le 22 juin, le groupe présidé par Jean-Charles Naouri devrait décrocher le droit de désigner 8 des 15 membres du conseil d'administration de GPA (contre 5 des 14 actuellement). Abilio Diniz pourrait demeurer président de ce conseil, avance Casino. Rares sont ceux à y croire. Car l'homme d'affaires n'a plus la confiance de Jean-Charles Naouri depuis qu'il avait fomenté une fusion de GPA avec Carrefour dans le dos de Jean-Charles Naouri. Lors de l'assemblée générale des actionnaires de Casino, le 11 mai dernier, Abilio Diniz a été écarté du conseil d'administration du groupe Casino par remplacement du siège qu'il occupait. De son côté, Casino rappelle combien il a confiance dans le management actuel du groupe GPA.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/05/2012 à 18:22 :
Naouri mange ses "teneurs de bougie" la stratégie française à l'oeuvre ou comment travailler avec l'argent des autres. Casino et Auchan pourraient certes fusionner, il se pourraient aussi qu'ils arrivent chacun de leur côté à dépasser Carrefour et é américains pour devenir les 3ème et 4ème plus gros distributeurs du monde. Une réussite "à la française" les consommateurs ont payé.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :