Les 5 grandes batailles de Jean-Charles Naouri

 |   |  732  mots
Jean Charles Naouri, PDG et propriétaire majoritaire du groupe Casino (Reuters)
Depuis vingt ans, Jean-Charles Naouri s'est forgé une solide réputation d'homme d'affaires. L'ancien inspecteur des finances s'est imposé à la tête du groupe Casino et a transformé le petit groupe stéphanois en un acteur de premier plan. Ils s'est illustré lors de cinq grandes batailles.

La prise de contrôle de Rallye (1991-1993).
En 1991, Jean-Charles Naouri vient à la rescousse de Rallye. Le distributeur breton fondé après-guerre par Jean Cam à Brest présente de gros problèmes de trésorerie. Le fonds Euris, que Jean-Charles Naouri a fondé en 1987, en prend le contrôle. Un an plus tard, Euris apporte les magasins de Rallye au groupe Casino fondé par Geoffroy Guichard à Saint-Etienne. Les deux groupes fusionnent. Rallye devient l'actionnaire de référence de Casino. Dès 1993, les hypermarchés Rallye basculent sous l'enseigne Géant Casino.

Jean-Charles Naouri s'impose chez Casino (1997-2005)
Actionnaire de référence du groupe Casino, Jean-Charles Naouri exerce son influence auprès du conseil d'administration. En 1997, il pousse le groupe à racheter Franprix et Leader Price. Ce sera à la barbe de Promodès, autre candidat au rachat des enseignes fondées par Jean Baud et sa famille. Leur accord ouvre...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :