Faire ses courses sans sortir sa carte bleue : Casino se lance dans l'aventure

 |   |  841  mots
Fin 2012, Casino testera un écran tactile qui permet d'acheter via son mobile. DR
Fin 2012, Casino testera un écran tactile qui permet d'acheter via son mobile. DR (Crédits : DR)
Le groupe français de distribution teste la technologie NFC embarquée sur téléphone mobile pour le paiement sans contact en magasin et l'achat de produits non-alimentaires via un écran tactile ou un 4x3. C'est la tendance du « shopping everywhere, anywhere », assure Casino. Le porte-monnaie est-il mort ?

Ce sera Casino. Le groupe français de distribution devrait être, en France, le premier à tester la vente par téléphone mobile depuis un magasin virtuel. L?enseigne de supermarchés et hypermarchés s?apprête à installer ce dit « mur de commandes » à Lyon, a dévoilé son directeur marketing, Thierry Aouizearte, lors d?une conférence ce presse ce lundi 10 septembre. Ce magasin virtuel devrait ressembler au Cube que Delhaize, enseigne belge, a installé dans la gare centrale de Bruxelles en avril dernier ou au mur de Home Plus installé sur les quais du métro de Séoul (Corée) en 2011. Grâce à leur téléphone mobile et l?application Casino pour smartphone, entre boulot et dodo, les clients pourront bipper le code NFC (Nier Field Communication) d?un produit alimentaire et l?acheter directement en ligne.

Bientôt dans le centre de Lyon Part-Dieu ?

Casino ne précise pas encore où, dans la ville de Lyon, il installera ce test courant octobre. Mais, à l?instar de Delhaize et Tesco, maison-mère de Home Plus, l?enseigne devrait choisir un lieu aussi fréquenté qu?une gare ou un quai de métro coréen. Or, la ville abrite l?un des plus gros centres commerciaux de France : celui de la Part Dieu, centre fréquenté par plus de 32,7 millions de personnes dont la locomotive alimentaire est Carrefour, grand rival de Casino.

Faire ses courses partout, à n?importe quelle heure

Quoi de mieux pour faire connaître la stratégie omni-canal de Casino ? Car le groupe qui exploite les enseignes Casino, Franprix, Leader Price et Monoprix (9.400 magasins en France) et le site internet Cdiscount entend désormais servir la tendance « shopping anywhere, anytime ». C?est-à-dire celle qui pousse ses clients à faire leurs courses partout, en ville ou sur le Net, à n?importe quelle heure. Le client Casino pourra bientôt commencer ses achats en ligne dans sa cuisine en scannant le gencode de la bouteille de lait qu?il vient de terminer, grâce à son smartphone, les poursuivre sur son téléphone mobile ou sur son PC et les compléter en magasin en scannant le code NFC. A charge pour Casino de livrer à domicile ou sur parking, via ses « drives ».

Un magasin 100% NFC

En octobre toujours, cette stratégie se formalisera dans un magasin à Paris. Le supermarché de la rue des belles feuilles dans le XVIe arrondissement (2.700 m² pour 25.000 références) sera équipé d?étiquettes électroniques NFC et d?un terminal de paiement NFC : le client pourra alors constituer son panier d?achat, sur son téléphone mobile, en effleurant cette étiquette intelligente et régler ses achats avec la même gestuelle, sans dégainer sa carte bancaire. Au passage, il aura accès à des informations sur les produits en vente, ses ingrédients, les promotions en cours et à des vidéos explicatives. « Le monde digital sera étroitement associé au monde du commerce pour des courses plus faciles, plus rapides et plus ludiques aussi », avance Thierry Aouizerate, directeur marketing de Casino en France.

Ecran tactile géant

La technologie NFC permettrait ainsi de mieux fidéliser les clients qui zappent d?une enseigne à une autre et d?un site marchand à un autre. Et, à l?heure où les consommateurs préfèrent les supermarchés aux hypermarchés jugés trop grands, Casino pourrait ainsi suggérer l?achat de produits non-alimentaires aux clients de ses petits magasins. Dont, par exemple, de l?électroménager. Un premier test sur écran tactile géant sera d?ailleurs mis en ?uvre d?ici à la fin de l?année 2012 pour le seul marché des produits non-alimentaires. Ce sera une première en France, sous la technologie AdActive.

Réduire le coût de gestion des caisses

Dans un magasin, la technologie NFC aurait aussi beaucoup d?autres avantages. Elle pourrait potentiellement remplacer les « scannettes » avec lesquels les clients d?hypermarchés scannaient eux-mêmes leurs courses pour accélérer le passage en caisse. Car bientôt, en 2015, la plupart des Français seront équipés de smartphones. La moitié de ces téléphones disposeront de la technologie NFC. Aujourd?hui, seules les marques BlackBerry et certains modèles exploités sous Android l?intègrent. Apple est toujours attendu sur ce terrain. Tous les acteurs espèrent, depuis des années, partout en Europe, que cette technologie entrera dans les m?urs. Dans le secteur du commerce, et notamment dans les grandes surfaces, l?enjeu est de taille. Car le paiement sans contact pourrait remplacer le paiement en espèces pour les petites sommes et réduire ainsi le coût de gestion de la monnaie et celui des caisses, bastion d?emploi dans les grandes surfaces. Selon Thierry Aouizerate, environ 40% des achats sont payés en espèces chez Casino. De plus, le NFC et ses applications pour le m-commerce pourrait aider les enseignes à résister à la concurrence du e-commerce. Au premier semestre, ses ventes ont bondi de 21%, selon la Fevad.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/09/2012 à 23:26 :
C'est un moyen de paiement en plus, mais sûrement pas la panacée.
Certains risquent de dépenser sans s'en apercevoir, ce qui dangereux, surtout quand on a un budget limité.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :