Barbie réplique à Lego et se met en brique

 |   |  383  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Lego a réussi une jolie percée en 2012 avec une gamme de jeux de briques destinée aux jeunes filles, une nouveauté dans ce segment très masculin. Mattel va lancer une gamme sous le label Barbie afin de profiter du filon.

Mattel ne veut pas être en reste! Le numéro deux mondial des jouets, fabricant de la célèbre Barbie a décidé de répondre du tac au tac à l'offensive de Lego dans l'univers des fillettes. Le groupe s'apprête donc à lancer une gamme de jeux de briques sous le label Barbie. Une première pour la mythique poupée créée en 1959.

L'univers des jeux de briques se féminise

Pour Mattel, il s'agit de ne pas laisser à Lego le champ sur ce segment. Il faut dire que la gamme Lego Friends qui cible les filles de plus 4 ans a été un beau succès. Mieux! Lego Friends a permis au groupe danois de se hisser à la 3e place mondiale du secteur des jouets en 2012.

Pour répliquer à Lego, Mattel a confié une licence à Mega Bloks, un fabricant de jeu de construction canadien. Mega Bloks est le concurrent direct de Lego. Il fabrique des jeux de construction sous licence comme Power Rangers ou World of Warcraft, du nom de ce jeu en réseau au succès planétaire.

La gamme Barbie construction consiste en plusieurs univers où les jeunes filles peuvent construire la maison de la célèbre blonde. Les heureuses fillettes pourront également changer sa toilette, ou sa coupe de cheveux. En tout, près de huit boites de jeu seront disponibles en France dès le mois de mars.

Barbie, indémodable?

Pour Mattel, Barbie reste un best-seller, et ce malgré le coup de frein que lui a porté la crise économique en 2008. En 2011, Mattel a réalisé un chiffre d'affaire de 6,27 milliards de dollars. Le groupe ne divulgue pas la part de Barbie, mais d'après certains experts, elle pèserait pour un milliard de dollars de chiffre d'affaires par an. Un "blockbuster"!

Et les marges de progression sont énormes... Sur le seul marché français, une poupée Barbie est vendue toutes les 7 secondes alors que les fillettes en possèdent déjà dix en moyenne, indiquait en février dernier Joaquin Vias, directeur marketing de Mattel France. Autrement dit, la Barbie en jeu de briques peut constituer un nouveau relais de croissance sur des marchés que l'on croyait saturés...

 

La gamme Barbie façon jeu de construction

La gamme Lego Friends

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/01/2013 à 17:28 :
Franchement c'est honteux

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :