Les Américains traqués via leurs smartphones dans les magasins

 |   |  320  mots
Aux Etats-Unis, plusieurs magasins, comme Nordstrom, espionnent les habitudes de leurs clients grâce à leurs smartphones / Reuters
Aux Etats-Unis, plusieurs magasins, comme Nordstrom, espionnent les habitudes de leurs clients grâce à leurs smartphones / Reuters
Pour connaître les habitudes d'achats de leurs clients, des magasins américains traquent leurs mouvements grâce aux émissions des capteurs Wi-Fi de leurs smartphones. Une technique qui a suscité la colère des chalands de la chaîne de vêtements Nordstrom.

Il est 19 heures, ce mardi 16 juillet. Vous cherchez une chemise dans un grand magasin parisien. Trois fois par mois, vous venez ici faire vos emplettes inutiles... C'est votre petit péché mignon et, contrairement à ce que vous pensez, il pourrait bientôt n'être plus secret. Aux Etats-Unis, de nombreux magasins traquent le comportement de leurs clients via leur smartphone.

Des start-up comme Euroclid Analytics proposent aux enseignes d'installer dans leurs locaux un logiciel qui leur permet de répérer le chaland, et surtout d'observer ses mouvements, via la réception Wi-Fi de son téléphone.

Une pratique semblable à celle des sites Internet

Des marques comme Family Dollar, Benetton ou Warby Parker utilisent ce service pour proposer des réductions ciblées à leur client, observer les articles qui marchent et adapter ainsi la présentation de leurs rayons. Une pratique à l'image de ce que font déjà les sites internet aux acheteurs confortablement installés dans leur salon, souris dans une main, carte bleue dans l'autre.

Pourtant, la chaîne Nordstrom a créé la polémique au printemps dernier en informant, via des pancartes, ses clients que leurs déplacements étaient traqués, comme le rapportait le 14 juillet dernier le New-York Times. Le traçage des adresses IP et autres cookies serait donc moins gênant pour les acheteurs que l'espionnage de leurs déplacements dans le monde réel.

Cibler les produits qui vont intéresser le client

Surtout que certaines start-up vont encore plus loin. Nomi propose ainsi aux magasins de mettre un visage sur le récepteur Wi-Fi. Le principe ? Si un client télécharge l'application d'une marque et remplit une fiche "profil", Nomi alerte l'enseigne de sa visite, mais lui indique aussi son âge, son sexe et les éventuels goûts qu'il a indiqués. Il ne reste alors plus qu'aux vendeurs de passer à l'action... pour les soumettre un peu plus à la tentation.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/07/2013 à 18:08 :
Faites vos courses avec un vieux Dumbphone, ( mais si, on en trouve encore pour pas cher du tout sans Wi Fi, sans bluetooth , sans Gps et sans NFC !). ça suffit pour téléphoner et être appelé, recevoir des SMS. Le rêve pour se concentrer sur le frivole........... ou pour les vacances relax.
Réponse de le 18/07/2013 à 13:31 :
Exact; mais on peut (aussi) acheter un smartphone "bas de gamme" (bi SIM même), ayant toutes les fonctionnalités qui vont bien; que l'on ACTIVE uniquement en cas de besoin. Mais il semblerait que nous soyons entrés dans une génération de "followers"; par essence même passifs...
a écrit le 17/07/2013 à 16:51 :
Moi aussi je veux ma faire traquer. Comment je fais avec mon iphone ? allo quoi, enfin ...
a écrit le 17/07/2013 à 16:47 :
ça veut dire de laisser son wifi ouvert toute la journée... et une application qui puisse répondre aux sollicitations du wifi du magasin.
Scenario encore peu réaliste, surtout si on veut avoir de la batterie en fin de journée pour passer ses coups de fil ;)
Un état des lieux u peu plus réaliste dans cet article : http://blog.softcomputing.com/strategie-digitale-et-mobilite-etat-des-lieux/
Réponse de le 18/07/2013 à 13:27 :
Fabuleux ce lien ! On y apprend le concept de "réalité virtuelle" ! (sic)...
a écrit le 17/07/2013 à 15:21 :
mais non, mais non, pas d'inquiétudes...comme disent certains: vous n'avez rien à vous reprocher :-) un quart du centième de cela en Russie ou en Chine, et tous les "démocrates" crient au scandale, mais après tout, les US et les anglo-saxons en général sont l'avenir du monde, n'est-ce pas :-)
Réponse de le 17/07/2013 à 17:43 :
Mais non c'est le collectivisme à la française l'avenir, pour ton info les français sont entrain de s'équiper d'un prisme du même tonneau réservé à nous les citoyens. Des leçons à donner ?
a écrit le 17/07/2013 à 14:41 :
Euh en fait, si vous voulez etre tranquille, laissez le chez vous, car comme vous le savez, l'eteindre ne suffit pas toujours (les films d'espionnage disent vrai pour une fois).
a écrit le 17/07/2013 à 14:14 :
Conclusion: pour ne pas être fliqué, n'allumez votre smartphone que quand cela est réellement nécessaire...
a écrit le 17/07/2013 à 14:12 :
Big brother

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :