C&A cède 13 magasins en France

 |   |  252  mots
L'enseigne d'habillement s'est implantée en France en 1972.
L'enseigne d'habillement s'est implantée en France en 1972. (Crédits : Reuters)
L'enseigne néerlandaise a assuré que cette opération n'aurait aucun impact sur l'emploi puisque l'ensemble de ces magasins ont déjà trouvé un repreneur. C&A opère depuis un an une transformation de son modèle économique.

L'enseigne néerlandaise d'habillement C&A a annoncé vendredi un projet de cession de 13 magasins en France dans le cadre de sa stratégie de transformation imposée par un secteur très concurrentiel et en pleine mutation.

Le spécialiste de la chaussure Chaussea reprendrait 10 magasins tandis que la chaîne de magasins de déstockage de grandes marques Stokomani en reprendrait 3, précise l'enseigne de prêt-à-porter dans un communiqué.

Pas d'impact sur l'emploi

"Ces cessions n'auraient pas d'impact sur l'emploi, les contrats de travail des salariés affectés aux magasins concernés étant transférés auprès des repreneurs", assure l'entreprise, qui a présenté ce projet aux représentants du personnel.

Les 13 magasins concernés emploient au total "moins de 100 personnes", sont tous situés en province et ne sont pas les propriétés de C&A, les murs appartenant à des bailleurs, a indiqué à l'AFP un porte-parole.

C&A rappelle avoir initié l'an dernier une stratégie de transformation pour "adapter sa structure et son modèle économique et commercial aux évolutions d'un marché de l'habillement en pleine mutation".

Stokomani, qui rachète les fins de série de vêtements de grandes marques pas chers, de cosmétique, de décorations et de jouets compte 70 magasins de déstockage en France.

Créé en 1984 dans la région de Metz, Chaussea, recense 360 magasins en France, Belgique et Luxembourg. C&A s'est implanté en France en 1972. L'Allemagne est son premier marché.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/11/2017 à 16:36 :
Situation catastrophique laissée par nos chèrs dirigeants du passé...les licenciés vous disent merci et félicitations pour vos nouveaux postés de prestiges.
a écrit le 19/11/2017 à 13:01 :
Situation resultant d une gestion catastrophique des anciens dirigeants des 5 annees precedentes . Ils ont eu des moyens jamais donnes a une equipe dirigeante en France....et ont tous ou presque quitté leurs postes pour prendre des directions d autres entreprises après avoir " planté" C et À.pas brillant....
Réponse de le 20/11/2017 à 22:10 :
Les orientations générales ont toujours été imposées par Düsseldorf. La famille propriétaire ne saurait nier l'évidence. CA d'origine néerlandaise : pour la fiscalité sans doute mais CA par sa direction de fait est et a toujours été une "affaire" allemande. Pourquoi le cacher ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :