Intercontinental ne voit pas d'amélioration pour 2009

 |  | 230 mots
Lecture 1 min.
Le groupe hôtelier a vu son bénéfice net part du groupe baisser de 43,4% en 2008 à 262 millions de dollars. Intercontinental note "une forte détérioration en fin d'année" qui s'est poursuivie début 2009, sans signe tangible d'amélioration.

Tous les clignotants sont au rouge pour le groupe hôtelier intercontinental Hotels. Ce dernier a publié ce mardi un bénéfice net part du groupe en baisse de 43,4% en 2008 à 262 millions de dollars pour un chiffre d'affaires en augmentation de 4,7% à 1,854 milliard de dollars. Le groupe évoque "une forte détérioration en fin d'année" qui s'est poursuivie début 2009, sans signe tangible d'amélioration.
 

Avant élement exceptionnels, le bénéfice net part du groupe affiche une hausse de 11,6% à 347 millions de dollars tandis que le bénéfice d'exploitation marque une progression de 12,9% à 535 millions de dollars. Le directeur général Andrew Cosslett a estimé qu' intercontinental avait enregistré "de bons résultats en 2008 en dépassant nettement l'objectif d'ouvrir 50.000 à 60.000 nouvelles chambres nettes sur trois ans à la fin 2008, puisque nous en avons ajouté plus de 82.000".
"Mais les conditions d'activité sont très difficiles, la forte détérioration que nous avions relatée en novembre s'est poursuivie en 2009, et nous ne voyons aucun signe d'amélioration à ce stade", a-t-il ajouté.

"Il est clair depuis quelque temps que 2009 sera une année difficile, et nous avons fait en sorte de nous y préparer, ce qui comprend une gestion stricte de la trésorerie et une réduction de coûts importante", a indiqué encore Andrew  Cosslett. intercontinental n'évoque pas de suppression d'emplois de manière chiffrée.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :