Club Med : Tapie met un peu plus la pression

 |   |  238  mots
L'homme d'affaires annonce que son délai de réflexion sur le sujet va être écourté, qu'il compte "trois ou quatre fonds amis prêts à me suivre dans cette opération" et qu'il "dispose du soutien d'actionnaires du groupe".

Et revoilà Bernard Tapie. Le Journal du Dimanche (JDD) avait révélé le 26 avril que l'homme d'affaires regardait, entre autres, le dossier du Club Méditerranée qui préparait déjà sa défense contre lui.

Le principal intéressé avait paru démentir avant de confirmer à la Tribune le lendemain : "le Club Med m"intéresse". Une déclaration claire qui avait fait beaucoup de bruits dans le petit monde français économique et boursier où l'habitude n'est pas, surtout concernant une société cotée, de dévoiler publiquement ses intentions avant de lancer l'offensive. D'autant que celui que les Guignols de l'Info, sur Canal Plus, ont baptisé "Nanard" disait qu'il se donnait deux mois pour prendre une décision sur ce dossier.

Et ce dimanche, Tapie remet ça, à nouveau dans le JDD. Il critique l'augmentation de capital de 102 millions d'euros (dont 51 millions en actions nouvelles et autant en obligations remboursables en actions) que vient d'annoncer le Club, il fustige le sotuien apporté par la Caisse des dépôts à cette opération, laissant entendre que Bercy partager son point de vue.

Et surtout, il annonce que son délai de réflexion sur le sujet va être écourté, qu'il compte "trois ou quatre fonds amis prêts à me suivre dans cette opération" et qu'il "dispose du soutien d'actionnaires du groupe qui en ont assez de voir fondre leurs investissements depuis cinq ans".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
le club med devrait fermer de suite , pour eviter la curee
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
dans la suite agache willot- daltoin , le club md doit avoir un patrimoine immobilier interessant a recuperer ....avant de le liquider
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Bernard Tapie , il n'est pas encore en prison (c'est là sa place assurément!)...

Ah, non, c'est vrai qu'il a été aidé par les différents gouvernements , dont celui de Sarkozy, à sortir de son pétrin financier et à faire en sorte que les petits imbéciles de contribuables Français que nous sommes passent à la Caisse.

Elle est toujours belle la finance mondiale : arrêtons cela ! On de devrait même plus parler de cet huluberlu nauséabond.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Je ne comprends pas le rôle de la caisse des dépôt dans cette affaire: pourquoi intervenir dans ce secteur ?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
je pense que cela est une bonne opération. Mr TAPIE est un excellent homme d'affaire qui a redresse toutes les entreprises qu'il a eut entre ces mains. Sont malheur à été la politique qui l'on tué.
Pour les personnes qui pensent, qu'il devrait être en prison, pour leurs souvenir les coupables dans le crédit lyonnais sont les politiques. Il n'a représenté qu'un % des pertes du crédit lyonnais. Voir la très bonne émission passé sur arte il y a 3 ou 4 ans en arrière. C'est lui qui a redressé adidas, look, les pîles wonder........ etc ... pour ceux qui ont oubliés. Il ne pourra pas faire pire que les personnes en place, car le club med stage depuis beaucoup d'année.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Tapi,on la assez vu.....et entendu....partout où il est passé il s'en serait mis plein les fouilles en plus il serait très copain avec certains politiques...il nous a coûté déjà trop chère!!! alors "OUSTE"
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Comment Tapie, avec l'argent du contribuable français donné par une commission non judiciaire (arrangements avec Sarkozy), peut revenir rouler des mécaniques dans la finance et poser des ultimatums ? Qu'il fasse un peu profil bas après avoir empoché le magot de plusieurs centaines de millions alors que la France souffre.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Bojour @luc je pense que vous êtes entrain de réécrire le bilan de Mr Tapie, qui n'a jamais été un industriel mais un opportuniste sans beaucoup de respect pour ceux qui ont été "ses" employés.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Quand je vois un commentaire sur la reussite de Nanard dans les affaires et bien on voit que certains ne lisent pas les journeaux. Toutes les entreprises qu'il a eu, il les a obtenu pour l'euro symbolique à chaque fois. Il les a depecé pour les revendre en petits morceaux. Il s'est fait des "c....." en or sur le dos de l'état qui ont pris en charge des milliers de licenciements suite à ces opérations. Non c'est un des plus grand truand que la france a connu et il se permet de pavoiser. Il doit vraiment detenir des secrets d'etats pour naviguer entre la droite et la gauche comme celà sans qu'aucun homme politique n'ose lui reprocher la moindre chose. Et pendant ce temps là on jette l'opprobe sur des centaines et des milliers de patrons qui galerent tous les jours pour faire tenir leur boite à flot. Mais bon c'est une autre histoire. Il vit bien grace aux millions d'euros accordé par le gouvernement....

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :