Chiffre d'affaires en hausse pour Accor

 |   |  306  mots
(Crédits : © 2010 Thomson Reuters)
Le groupe, qui doit se scinder en deux au mois de juillet, a vu son chiffre d'affaires progresser de 3% au premier trimestre, profitant de bonnes performances dans l'hôtellerie.

Les ventes d'Accor ont augmenté de 3,1% au premier trimestre grâce aux premiers signes de l'amélioration dans l'hôtellerie où les taux d'occupation ont progressé dans le haut et milieu de gamme et se sont stabilisés dans l'hôtellerie économique en Europe.

En revanche, les services prépayés ont pâti en Europe des effets négatifs de la poursuite de la hausse du chômage.

Accor, qui a annoncé en février dernier sa scission entre deux sociétés distinctes - l'une consacré à l'hôtellerie et l'autre aux services - ne donne pas de prévisions pour la totalité de l'exercice encours.

La scission du groupe doit intervenir en juillet et la première cotation de la branche services est prévue le 2 juillet.

Le chiffre d'affaires total du premier trimestre s'est chiffré à 1.666 millions d'euros au regard des 1.622 millions ressortant du consensus établi par la rédaction de Reuters.

L'activité de l'hôtellerie (+0,8% à données comparables) y a contribué à hauteur de 1.439 millions et l'activité services (chèques cadeaux, tickets restaurants) pour 227 millions (-0,4% en comparable).

Dans l'activité hôtellerie, le segment haut et milieu de gamme (Enseignes Sofitel, Novotel et Mercure) a réalisé une croissance de 2,8% en données comparables. Les taux d'occupation sont à nouveau généralement en hausse, tandis que les prix moyens se stabilisent, entraînant une progression des revenus par chambre disponible (RevPAR) dans la plupart des pays, commente la société dans un communiqué.

L'hôtellerie économique (hors Etats-Unis) publie des ventes en hausse de 2,7% en données comparables. Aux Etats-Unis, ce segment est en baisse de 7,5%.

Au cours du trimestre, Fitch a confirmé sa notation BBB- d'Accor et est passé d'une perspective négative à une perspective stable. Standard & Poor's a abaissé sa notation à BBB-, et maintient Accor sous surveillance avec implication négative.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :