Cinéma : une intelligence artificielle de Google épingle la disparité à Hollywood

 |   |  344  mots
Les femmes n'apparaissent que pendant 36% du temps où des humains sont à l'écran, et représentent seulement 35% du temps de parole, selon une étude de Google et The Geena Davis Institute on Gender in Media.
"Les femmes n'apparaissent que pendant 36% du temps où des humains sont à l'écran, et représentent seulement 35% du temps de parole", selon une étude de Google et The Geena Davis Institute on Gender in Media. (Crédits : Ferrantraite)
Si les actrices sont moins présentes à l'écran que leurs homologues masculins, elles rapportent davantage au box-office américain, selon un rapport publié par Google. Le géant internet a développé une intelligence artificielle, qui a analysé les 100 films les plus populaires entre 2014 et 2016.

Captain America: Civil War, Deadpool, Batman v Superman: L'Aube de la Justice... Incarnés par des personnages masculins, ces films ont occupé les premières places du box-office américain en 2016. Pour s'interroger sur la place occupée par les femmes dans le cinéma hollywoodien, une intelligence artificielle a été développée par Google Impact Challenge, décrit comme "le bras philanthropique de Google", et The Geena Davis Institute on Gender in Media. Elle a permis d'analyser les 100 plus gros succès enregistrés dans les salles de cinémas aux Etats-Unis en 2014, 2015 et 2016.

L'équipe de Google, en partenariat avec l'école d'ingénieur de l'Université de Californie du Sud, a développé une technologie permettant d'identifier le genre de l'acteur à l'écran, mais aussi de mesurer le temps d'apparition et le temps de paroles. Les films d'animation étaient ainsi exclus de l'analyse, précise Quartz. Résultat : "les femmes n'apparaissent que pendant 36% du temps où des humains sont à l'écran, et représentent seulement 35% du temps de parole", note l'étude publiée la semaine dernière.

Les têtes d'affiches féminines rapportent davantage

Ces disparités s'accentuent selon les genres, avec en tête, les films d'horreur. Les femmes ont un temps d'apparition de 53% à l'écran pour un temps de parole de seulement 47%. Les actrices sont le moins présentes dans les thrillers, avec un petit 23% de temps d'apparition. "Les données sont l'outil le plus puissant pour découvrir des biais inconscients", explique dans un communiqué Genna Davis, actrice réputée pour son rôle dans Thelma et Louise, et fondatrice de l'organisation.

Si les femmes sont moins présentes à l'écran, elles génèrent davantage d'entrées dans les salles de cinéma lorsqu'elles tiennent la tête d'affiche. Selon l'étude, les actrices rapportent 15,8% de plus au box-office américain que leurs homologues masculins. Une tête d'affiche féminine génère en moyenne 89,9 millions de dollars au box-office par film - contre 75,7 millions de dollars pour une tête d'affiche masculine.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/02/2017 à 17:26 :
Génial, une intelligence artificielle a découvert ce que nous savions déjà et attention c'est pas terminé c'est même que le commencement d’enfonçages de portes ouvertes !

Misère.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :