Tourisme : trois événements estivaux annulés en Ile-de-France pour raisons de sécurité

Faute de "garanties de sécurité satisfaisantes", cinq jours après l'attaque de Nice, la préfecture de police a décidé d'annuler plusieurs événements en Île-de-France. D'autres, comme Paris Plages, bénéficieront d'une protection renforcée.

2 mn

La piétonnisation des Champs-Elysées, prévue le premier dimanche de chaque mois, est annulée.
La piétonnisation des Champs-Elysées, prévue le premier dimanche de chaque mois, est annulée. (Crédits : REUTERS/Philippe Wojazer)

La nouvelle - mauvaise pour le secteur touristique - est tombée cet après-midi. Certains événements "ne présentant pas de garanties satisfaisantes de sécurité" à Paris et en Île-de-France seront annulés, à "l'instar de la piétonnisation des Champs-Élysées", du "cinéma en plein air" et du "tournoi de basket Quai 54", a annoncé la préfecture de police.

Après l'attentat de Nice, "les dispositifs de sécurisation des différentes manifestations ont fait l'objet d'un examen attentif et ont été, pour nombre d'entre eux, renforcés significativement", notamment pour la 15e édition de Paris Plages, qui débute mercredi, précise la préfecture dans un communiqué.

Pour Paris Plages, l'accès aux voies sur berge a été neutralisé "à partir d'obstacles physiques", et les accès laissés libres pour les moyens de secours seront surveillés "physiquement" par des agents de sécurité privés de la Ville de Paris, détaille la préfecture.

Barrières et blocs de béton

En raison du "mode opératoire inédit" le 14 juillet à Nice - une attaque au camion - des barrières et blocs de béton seront disposés sur certains accès, d'autres seront barrés par des véhicules, avait déjà annoncé lundi la Mairie de Paris.

Les forces de l'ordre, renforcées par les militaires du dispositif Sentinelle, "assureront une présence sur les quais, sur les parties en hauteur et le pont", ajoute la préfecture. Une sécurité renforcée du site de la Villette (19e) est également mise en place.

Au total, "pour assurer une sécurisation renforcée des grands événements, les forces mobiles et les militaires du dispositif Sentinelle sont déployés sur une quarantaine de sites de la Région Île-de-France les plus sensibles et susceptibles d'accueillir un large public".

(Avec AFP)

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 4
à écrit le 21/07/2016 à 7:58
Signaler
Dans ce contexte d'Etat d'Urgence il serait logique que les Députés et Sénateurs ne partent pas en vacances et soient à disposition du Peuple de France Dans ce contexte ou l'on rappelle les réservistes comme dans une guerre civile, il serait...

à écrit le 20/07/2016 à 21:49
Signaler
Avec ce quinquennat, une bonne et une mauvaise nouvelle : - la bonne : votre pouvoir d'achat de sans dent a augmenté de 0,0000001% - la mauvaise : vous êtes décédé. Je ne sais pas si on peut parler de conquête sociale.

à écrit le 20/07/2016 à 21:45
Signaler
François Hollande vient de s'autoriser à donner les derniers sacrements. Donc les gens peuvent sortir de chez eux sans crainte. C'est nul d'annuler les festivités. C'est d'ailleurs contraire à l'esprit du 11 janvier. J'aimerais bien justement revo...

à écrit le 20/07/2016 à 18:00
Signaler
Grâce aux médias de masse maintenant n'importe quel dépressif à tendance psychopathe peut faire parler abondamment de lui en allant massacrer des dizaines de personnes dans un cinéma ou autres les exemples ne manquent pas, au nom de daesh ou l'EI ou ...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.