Le gouvernement allemand remet en cause l'entrée en Bourse de la Deutsche Bahn

 |   |  177  mots
La tempête qui souffle sur les marchés boursiers oblige le gouvernement allemand à remettre en cause la date de l'introduction en Bourse de la société de chemins de fer. La mise sur le marché de 25% du capital était prévue le 27 octobre.

Crise financière oblige, les opérations d'introduction en Bourse deviennent compliquées à mettre en oeuvre en ces temps de tempête sur les places boursières. Alors que la Bourse de Francfort touche ce lundi un plus bas depuis deux ans, le gouvernement allemand a reconnu que l'entrée en Bourse de la société de chemins de fer Deutsche Bahn, prévue le 27 octobre, était compromise.

"Nous devons nous demander si le moment est bien choisi", a ainsi déclaré le ministre allemand des Finances Peter Steinbrück, en évoquant les "conditions très défavorables sur le marché".

Il faut dire que cette introduction en Bourse est la dernière grande opération de privatisation en Allemagne et la plus importante opération du genre depuis huit ans. Mettant un terme à un feuilleton politique de plusieurs années, le gouvernement allemand avait finalement décidé cette année de coter en Bourse 24,9% du capital des activités de transport de la Deutsche Bahn, rassemblées sous le nom DB Mobility and Logistics (DB ML).
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :