Alitalia : le partenariat avec Air France-KLM bientôt officialisé

L'accord pour une prise de participation par le groupe franco-néerlandais dans la compagnie italienne devrait être officialisé avant mardi prochain, alors que l'allemande Lufthansa n'a pas fait d'offre formelle pour le moment.

2 mn

L'entrée d'Air France-KLM dans le capital d'Alitalia est-elle en voie de finalisation ? L'accord pour une prise de participation par le groupe franco-néerlandais dans la compagnie italienne devrait être officialisé avant le démarrage de cette dernière mardi prochain. "Il y a une négociation bien avancée avec Air France et qui est arrivé à un point très positif pour la compagnie" Alitalia, a déclaré jeudi soir le chef du gouvernement Silvio Berlusconi, cité par Ansa.

Mercredi, les responsables du consortium d'investisseurs italiens (Cai) qui a repris la compagnie aérienne italienne avaient déclaré ce mercredi à Silvio Berlusconi qu'ils préféraient un partenariat avec Air France-KLM plutôt qu'avec l'allemand Lufthansa. Une source proche du Cai avait ajouté que le gouvernement italien n'était pas opposé à ce scénario, précisant que "l'entrevue s'est bien passée".

En tout cas, le transporteur franco-néerlandais doit tenir un conseil d'administration vendredi sur l'achat éventuel d'une participation dans la compagnie italienne, vient de faire savoir auprès de l'Agence France Presse (AFP) une source proche du dossier. Air France-KLM devrait rentrer environ à hauteur de 25% du capital d'Alitalia.

Ni Air France-KLM ni la banque d'affaires Lazard - qui conseille la compagnie sur ce dossier - n'ont fait de commentaire à ce sujet. "Les équipes d'Air France-KLM continuent de travailler sur le dossier", a répété une porte-parole d'Air France-KLM. Selon une source proche du dossier, la Cai (Compagnie aérienne italienne), l'alliance des repreneurs d'Alitalia, devait également tenir un conseil d'administration dans les jours à venir, peut être également vendredi.

La nouvelle Alitalia, qui conserve son nom historique, doit décoller le 13 janvier. Elle est issue de la reprise par un consortium de grands patrons italiens des activités de transports de passagers d'Alitalia, fusionnées avec Air One, la deuxième compagnie de la péninsule.

D'après différents médias, Air France-KLM aurait accepté de relever son offre de 250 à 300 millions d'euros pour reprendre 25% d'Alitalia. Il se disait que la compagnie franco -néerlandaise n'était pas seule sur les rangs: sa grande rivale, l'allemande Lufthansa, semblait également très intéressée par une participation dans Alitalia. Mais Silvio Berlusconi a indiqué ce mercredi soir que le transporteur germanique n'avait pas déposé d'offre.

"Nous avons fait part de notre intérêt envers Alitalia" à ses repreneurs "mais nous n'avons pas déposé d'offre formelle", a confirmé ce jeudi un porte-parole de la compagnie allemande, même si "nous n'excluons pas de déposer une offre à l'avenir", a-t-il précisé, sans donner plus de détails.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.