Bourbon confiant pour l'exercice 2009, les marchés apprécient

 |   |  356  mots
Le spécialiste des services maritimes a vu son exercice 2008 se solder par un bénéfice net part du groupe de 224,4 millions d'euros (soit 4,04 euros par action), en retrait de 42,6% en glissement annuel sous le coup de moindres plus-values de cessions.

Bourbon, le spécialiste des services maritimes, a vu son exercice 2008 se solder par un bénéfice net part du groupe de 224,4 millions d'euros (soit 4,04 euros par action), en retrait de 42,6% en glissement annuel sous le coup de moindres plus-values de cessions. Le résultat opérationnel (EBIT) est pour sa part en croissance de 11,7% à 239,3 millions, pour un EBITDA de 351 millions (+13,3%). Le chiffre d'affaires avait crû de 21% à 931,3 ME.  

 Il sera proposé à l'assemblée générale mixte du 3 juin 2009 le versement d'un dividende de 0,90 Euro par action, en progression de 28% par rapport à l'année précédente (dividende ordinaire de 0,70 Euro), et la distribution d'une action gratuite pour 10 détenues.

Cette année, Bourbon explique que la Division Offshore "sera influencée par les effets de la baisse du prix du pétrole qui incite les clients pétroliers à rechercher des baisses des coûts et qui, pour certains opérateurs indépendants, pourrait conduire à une réduction de leurs investissements". "Du fait d'une stratégie et d'un positionnement uniques, avec 31 navires supply dont 22 Bourbon Liberty, 2 navires IMR et 44 crewboats prévus en livraison pour 2009, les perspectives de croissance et de rentabilité de Bourbon dans ce contexte demeurent favorables", explique la société, d'une part car ses clients sont peu exposés à d'éventuelles difficultés de financement (90% du chiffre d'affaires réalisé avec les Supermajors et les grandes compagnies nationales pétrolières), tandis que les navires en opération et en construction sont adaptés aux évolutions du marché et des attentes clients. Enfin, les choix contractuels et financiers du groupe autorisent une bonne visibilité sur l'activité de la Division Offshore en 2009. Dans le Vrac, la division prendra livraison de 7 nouveaux vraquiers en 2009 et développera parallèlement ses services d'opérateur de fret au profit des clients. "Les résultats seront le reflet de la politique d'engagement d'une partie de la flotte sur des contrats à moyen terme, des taux de fret du marché et de l'évolution des revenus générés par l'activité d'opérateur", indique Bourbon.

En Bourse, le titre a grimpé de 5,71% à 26,30 euros.

(retrouvez le communiqué de Bourbon).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :