Le trafic aérien chute, la grippe porcine ne va rien arranger

 |   |  102  mots
Le trafic aérien a encore chuté en mars. Le risque de pandémie va peser sur les prochains mois.

Le mois de mars a connu  une nouvelle chute du trafic aérien qui a reculé de 11,1% selon l'Iata, l'Association internationale du transport aérien. Il avait reculé de 10,1% en février.

Et l'épidémie de grippe porcine ne devrait rien arranger. "Les inquiétudes qui augmentent à propos de la grippe porcine pourraient avoir un impact significatif sur le trafic" souligne l'Iata.

La crise économique a déjà cloué le sol le trafic aérien de marchandises avec un plongeon du fret de 21,4% en mars. Cela fait quatre mois de suite qu'il chute de plus de 20%.

(retrouvez le communiqué de Iata).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :