Crash de l'Airbus d'Air France : vers une explication ?

 |   |  356  mots
(Crédits : Philippe Delafosse)
Concernant les causes de la catastrophe de l'A330 d'Air France abîmé dans l'Atlantique le 31 mai dernier, le Bureau d'enquêtes et d'analyses (BEA) estime qu'il se rapproche petit à petit du "but". Cinquante corps ont déjà été repêchés.

Seul organisme en France à mener les enquêtes techniques pour déterminer les causes d'un accident d'avion, le BEA , Bureau d'Enquête Analyse de la DGAC (direction générale de l'aviation civile du ministère des transports) n'est pas encore en mesure de déterminer clairement les causes du crash de l'Airbus A330 d'Air France dans la nuit du 31 mai au 1er juin derniers.

Paul-Louis Arslanian, directeur du BEA considère que le Bureau se rapproche "peut-être effectivement du but". Il se dit même "optimiste". Il a ensuite rappelé que " le maximum est fait pour récupérer les enregistreurs ou les corps" précisant qu'il est quasiment certain que l'avion ne sera pas "entièrement récupéré". Pour l'heure, cinquante corps ont déjà été repêchés.

Le patron du BEA a par ailleurs indiqué qu'il n'avait pas reçu le résultat des autopsies pratiquées sur les corps retrouvés après l'accident précisant que "Les autopsies pratiquées au Brésil sont sous la responsabilité des autorités brésiliennes". Si des Français ont été associés à ces examens,  le médecin enquêteur du BEA n'a pas été autorisé à y participer.

C'est donc sans doute sur les morceaux de l'appareil récupérés en pleine mer que le BEA planche afin de déterminer les causes de ce crash ayant causé 228 morts.

La réaction des compagnies aériennes, qui se seraient " précipitées" de changer leurs sondes Pitot (qui mesurent la vitesse en vol et estimées potentiellement défectueuses sur l'appareil accidenté) n'a suscité aucun commentaire chez Paul Louis Arslanian. Il a simplement mis en garde contre le fait de mélanger, d'une part l'enquête -qui avait pour but de comprendre ce qui s'était passé- et d'autre part, "l'approche légitime d'entreprises qui ne veulent prendre aucun risque".

"A la fin de l'enquête, on pourra éventuellement dire: c'était nécessaire ou pas nécessaire. C'était utile ou pas utile. Nous sommes tous devant un problème complexe, on ne sait pas tout", a-t-il conclu.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
toutes mes condoleances!
je trouve cet accident tres brutale pour les familles!
deja nous on est tres choqué alors les familles, j'en parle meme pas!
j'espere kon aura rapidement des reponses a toutes ces fameuses kestion ke lon se pose...
QU'ils reposent en paix..
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
une erreur militaire, on nous cache quelque chose, on veut des réponses tout de suite...
arretez la paranoïa et la stupidité, une enquête comme celle-là ne peut pas se bâcler en 2 jours. C'est un accident d'avion, pas un accident de bagnole!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Le médecin enquêteur du BEA n'a pas été autorisé à y participer.
Les brésiliens auraient-ils quelque chose à cacher ?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
on a franchement l'impression que l'on nous cache quelque chose....on parle même d'explosion en plein vol...!!!! accident ou autre chose??????
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Ah ces humains qu'ils sont cons...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Bonjour, remarque générale par rapport aux réactions d'articles tous média confondus

Lors de ces dramatiques catastrophes laissant des familles anéanties, les commentaires et interrogations de toutes natures fusent avant même que les éléments factuels soient tous collectés.
Pourtant la lecture de quelques rapports d'enquêtes suite à des incidents et ou accidents aériens mèneraient à plus de retenue, de précaution et de prudence quand à s'avancer sur des scénarios qui ne peuvent certainement pas être privilégiés à ce stade de l'enquête. Les enquêtes sont menées avec une méthodologie qui permet au prix de quelques années d'effort de connaitre soit un scénario exact ou le plus susceptible de s'être produit puis de formuler des recommandations d'actions visant augmenter la sécurités des vols.
Essayez de vous mettre à la place des familles, qui ne demandent que à comprendre ou appréhender les derniers instants pour peut être parvenir à ne plus subir dans leur tête un scénario d'interrogations qui tournera en boucle jusqu'à ce quelles parviennent à s'en défaire dans quelques années.



a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Je pense effectivement qu'ils nous cachent quelque chose...
Ma tante était dans cet avion à l'heure du drame.
Elle a envoyé un message à sa fille et disait " Ca ne va pas, j'ai peur il se passe quelque chose, Je t'aimerai toujours"
Voila ce message horrible qui fait peur...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Pourquoi pas une erreur militaire.... un missile .....
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Je suis actullement a Cairns en Australie, et suis tres inquiet
tout d,abord je presente a toutes les familles mes sinceres condoleances et suis avec eux de tout mon coeur si cela peut les soulager, je suis catholique et je prie pour tout ceux qui
nous ont quittes.

Je dois prendre l,avion de retour le 30 Juin avec la Cie
catay pacific, ma question est, ont ils aussi remplace les sondes pitot sur leurs Airbus????

a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
REPONSE A MARC
on nous cache quelque chose explosion en vol certainement
pourquoi?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Il y a en guise sous roche dans cet accident, dire qu'on a perdu le contrôle de l'avion jusqu'à ce qu'on annonce le crash...Soit, ils savent que l'appareil a des problèmes et que le crash peut arriver d'un moment à l'autre.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
il faut impérativement trouver des réponses au plus vite les familles des victimes n'ont plus que cela !!!
et il méritent de faire enfin leur deuil et d'être fixer!!!!
ils ont déjà assez de souffrances donc il faut leur répondre au plus vite !!!!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
vous êtes tous super intelligent; bravo, et continuez à perorer
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Je pense que c'est sur que l'on nous cache quelque chose!selon les commentaires lus et relus dans les articles , l'équipage n'a jamais lancé de MAYDAY et les siège des hotesses retrouvés étaient pliés donc tel que mentionné elles étaient en service et la chose qui me chicotte le plus la ZONE ou on a perdu tout contact on venait de sortir des radars du Brésil et on allait rentrer dans ceux de l'Afrique JUSTE ENTRE LES DEUX POURQUOI ? quelqu'un aurait-il un intéret à ce que les boites noires ne soient JAMAIS retrouvées? car si l'avion avait disparu lorsqu'il était capté par les radars je pense que celles-ci auraient déjà été localisées de part la position de l'avion au moment ou aurait disapru des radars . Peut_être n'aurons-nous jamais de réponses mais je pense à toutes ces familles qui doivent essayer d'imaginer les derniers instants de leur être chers je crois que si elles avaient la certide que l'avion a explosé en plein vol et que la fin a été intantanée cela mettrait peut-être un baume sur leur plaie.Nos plus sincères condoléances à tous ces gens
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
je crois malheureusement que l on nous cache quelque chose un avion disparait a 4h15 on envoit le premier avion du senegal a 13h00 qui lui va mettre 4 h00 a arriver sur zone,les boites noires c est compromis d avance les images et photos des recherches comme dans tous les crash n existe pas ...pas de message pilotes UN SOUS MARINS QUI MET 5 JOURS A ARRIVER SUR PLACE EN FAIT SI ON VOULAIT PERDRE DU TEMPS C EST GAGNER
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Je suis convaincu que le passager doit pouvoir exercer le droit de ne pa monter dans l'avion jousqu'à la derniere minute avant l'embarquement. Et ceci sur base d'un service meteo detaillé minute par minute qui devrait être affiché dans la salle de depart. Ce service meteo devrait couvrir le parcour que l'avion est supposé souivre pendant le vol pour se rendre à destination.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
J'ai ete controleur aerien un avion reste toujours sous controle radar...
Perte du controle impossible.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
C'est toujours moi, quelq'un peut il me repondre, cela peu paraitre parano ou meme egoiste, mais je reitere ma question
la Cie Catay Pacific a-t-elle remplace les sondes pitot sur sa
flote d'Airbus??? Je ne sais pas pourquoi mais j'ai un pressentiment que les hauts
dirigeants d'Air France sont coupables, sachant que d'autres
avions avaient eu des problemes avec les sondes, pourquoi
n'ont-ils pas fait le necessaire pour les remplacer.

Si c'est cela, ils sont coupables d'homicide involontaire et
devraient donner leur demission.

Une fois encore repondez-moi!!!!

cordialement

antonio
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
les humains sont peut-être cons, nous sommes peut être paranos... MAIS
si les enquètes ne semblent pas suivre une méthodologie claire et rigoureuse les humains sont fondés à "gamberger". Première question jamais traitée:
Qui était présent sur zône (avions, navires de tous genres) durant la période?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
pour répondrea "a" c'est vraiment chaud recevoir un message comme ca ca se veux dire que déjà les passagers avaient le stress avant de décoller mais en plus qu'ils se sont vu mourir c'est affreux on pourra jamais imaginer la souffrance de ces personnes. le pire dans tous ca c'est que le gouvernement fait tout pour ettouffer l'affaire, plus de nouvelles de l'enquete que ce soit a la tv comme a la radio c'est vraiement prendre les gens pour des cons. beaucoup d'éléments font croire que les francais ne se pressent pas trop mais en plus que les brésilien cache quelque chose étant donné qu'il cache la moindre petites info... on ne sait plus quoi penser c'est quand meme abusé sachant que nous voulons juste savoir la verité! mes condoléances les plus sincères
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Bonjour,

Je travaille dans une compagnie aérienne et je peux vous assurer que ce sont toujours les passagers qui rouspètent après les pilotes lorsque ceux-ci attendent de partir ou annulent le vol à cause de la météo...
Un passager a toujours le droit de ne pas prendre un vol s'il a peur de la météo...mais les pilotes savent très bien ce qu'ils font, ils ne sont pas suicidaires et ont aussi des familles à retrouver...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
la campagne de remplacement des sondes a été lancé depuis un moment, c'était simplement qu'une recommandation d'airbus et non une consigne de navigabiité...
donc pour répondre Antonio, les hauts dirigeants d'air france ne sont pas responsable...
il ne faut pas tout mélanger... et arretez de croire tout ce que dissent les médias...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
surement pas une erreur militaire ou un attenta, au vue des nombreux messages de pannes peu avant le crash...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
pour répondre a jackie, il ne faut pas une force extraordinaire pour refermer un siege d'hotesse...
une petite pichnette et sa remonte tout seul
donc tirer une conclusion sur cette information...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Bonjour,
Quoi dire ces affreux j'y pense tout les jours meme si je ne suis pas toucher de pres par cette catastrof, je pense beaucoup aux familles est je pense que le monde entier son de tout coeur avec eux, oui ces vrai une telle catastrof n'aurai du jamais se produire pourquoi, comment, ou un peu prés, mistère , et ces pas drole pour les familles ils faut se mettre à leurs place du moins imaginer qu'elle souffrance ils subissent ces vraiment degeulasse j'espere que les personnes qui ete dans l'avion non rien vu venir mais bon... les familles je pense vous.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
La vérité,il n'y a que ça de vrai !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
C'est fou le nombre d'experts qui "savent".
Et ceux qui ne savent pas parce qu'on leur "cache".
Affligeant
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Que de moyens mis en oeuvre et aucune trace des boîtes noires !
Y aurait t'il un interêt quelconque à ce qu'elles ne soient pas retrouvées ?
Aucun Français sur 50 victimes et maintenant, plus aucune info !
Hou hou les ronds de cuir ! Y en aurait pas un d'honnête pour dire la vérité ? Contrairement à ce que vous avez l'air de penser, les français ne sont pas tous des cons...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Depuis le début du crash, j'ai suivi les medias que s'ont acharnè sur cette affaire d'etat. A mon souvenir M. Lula a déclarait qu'il ne laisserai pas faire rentrer ses bateaux jusqu'à la récuperation de tous les corps. parait il que les bateaux bresiiens ont abandoné les recherches (selon la presse). Un pilote d'une autre compagnie a observé une lumière rouge que descendait vers la mer au même endroit où celui-ci a eu l'accident. Les autorités bresilienness ne veulent pas collaborer avec la BEA. Des tâches de kérosène ont été trouvé à l'endroit du crash. Est-ce que les autoritées françaises peuvent se poser la main sur le coeur et nous dire la verité sur cette affaire? Cela va pour le préstige de la compagnie Air France et surtout pour la France. Je constate aussi que les medias n'en parlent plus de cette crash. La sécurité aerienne est mise en cause et air bus doit donner des explications au plus vite au public. Merci.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Vol SR 111, accident à Halifax en septembre 1998, rapport final en mars 2003. De l'impact au rapport final, quasiment 5 ans ont passé et un travail de fourmi a été fait pour essayer de trouver une explication la plus plausible. D'affirmer qu'on cache quelque chose sur le vol d'AF 447 est peut être osé: imaginez un peu à quel stade ou en est l'enquête après 2 semaines... Laissez svp faire l'enquête et évitez d'écrire n'importe quoi par respect, car à l'heure actuelle personne ne sait pourquoi. Condoléances aux familles.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
bonjour je pense qu un accident d avion peu arriver a n inporte
qu elle conpagnie le seul tort pour air france ces fameuses sonde pitot defaillante et reconnue par de nombreuse compagnie les airbus a330 a340 a320 sont de formidable avions avec les technologies les plus avances mais une alerte sur ses fameuses sonde pitot pourquoi attent tont 228 morts pour les renplacer je ne comprend pas la politique de cette compagnie
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Je suis terriblement touchée par cette catastrophe. J'espère que toute la vérité sera faite. Je présente mes sincères condoléances aux familles mais ce n'est que peu de chose.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Il y a des dizaines d'hypothèses crédibles .
Il semble acquit :
1°-que l'avion n'a pas explosé en vol ce qui exclut la thèse de l'attentat ou du missile
2°-qu'il a fait une chute brutale de 10000 mêtres et que pendant les 4 minutes que cela a duré des messages d'anomalies ont été envoyés au centre de maintenance de la compagnie
.Pour comprendre les éventualités ,il faut savoir comment se déroule un vol long courrier .
.Aprés avoir déposé un plan de vol auprés des controleurs ,programmé sur l'ordinateur de bord la totalité du trajet , effectué les procédures habituelles pré et post decollage l'equipage enclencle le pilote automatique peu de temps après l'envol .
.Il faut savoir que sur tous les avions modernes toutes les phases de vol peuvent se faire en automatique y compris l'atterrissage .
.Pendant la durée du vol les pilotes ne sont astreints qu'au controle des instruments mais peuvent reprendre la main à tout moment souvent à cause de la météo.
.Il s'ensuit parfois un sentiment d'ennui.
.Le pilote automatique gère les paramêtres suivants :le cap ;l'altitude;la vitesse ;la vitesse ascentionnelle ou de descente ;l'aligement sur les balises (pas en pleine mer).
.En cas de disfonctionnement d'un des enregistreurs des données ; par hypothèse les trois sondes pitot indiquant la vitesse le pilote auto peut disjoncter (sous réserve)
.Les pilotes peuvent le réenclencher soit dans sa configuration d'origine soit en supprimant le paramêtre défectueux ou en dernier lieu en reprenant les commandes manuellement.
L'absence d"indications concernant la vitesse n"est pas un handicap irrémédiable; il suffit de se fier aux indicateurs de poussées des réacteurs et autres paramêtres .
Lorsque le pilote automatique disjoncte une sirène retentit dans l'habitacle et la l'équipage n'a que quelques secondes pour réagir .
A défaut l'avion qui est par essence instable peut partir dans toutes les configurations et passé un certain stade impossible à récupérer.
Voila donc une hypothèse d'école qui n'a d'autres ambition que l'évocation non garantie de quelques données techniques à défaut d'en avoir lu ou entendu de meilleures
Cordialement .


.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Pourrez t'-on savoir à quelles places étaient assises les personnes dont les corps ont été retrouvé?? Proviennent elles de la même zone??
Ont elles été les premières à être "aspirées" dans le vide par une porte défaillante?? ou l'empennage qui se serait arraché par des turbulences??
Ce drame me perturbe aussi et je pense à la détresse des familles. La vérité doit être faite au plus vite.

a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Quand je lis certains commentaire, je suis effrayé. On en lit des betises. Pensez vous que l'on peut determiner les causes d'un accident d'avion en si peut de temps. Les medias devraient etre plus circonspect dans leurs propos. Combien d'élément compose un avion ? Combien a t on retrouvé de morceau ? Les enqueteurs du BEA font leur travail serieusement, ce sont des specialistes.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Voilà quelque chose qui m'a ticquée, la dame qui a envoyé un sms à sa fille dépuis l'avion en disant qu'elle avait peur parce qu'il se passe quelque chose de bizarre,n'est ce pas des pisetes qu'il faudra explorer je suis sûr que si elle a pu envoyé un tel message d'autres passagers ont du aussi le faire?les enquètes devraient pencher un peu vers ce côté aussi pourquoi pas?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Bonjour,

si l'avion en vol a subi une dépressurisation, désintégration suite à plrs pannes, il a explosé .

il est évident que les personnes n'ont pas eu le temps de porter leur masque à oxygène.

pas d'eau ds les poumons...

voir sur : eurocockpit
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
je trouve que air france est très correct par rapport aux victimes.. sur "dangers dans le ciel" y a eu des compagnies ou il a fallu aux gens de prouver des fautes en justice avec beaucoup de soucis. On peut le deviner facilement

mais là dedans y a aussi les gens qui veulent du très bas prix... en france les gens veulent le maxi au moindre cout. je vois des personnes sur des sites qui sont toutes contentes d'être à sydney. moi j'ai souvent la réaction de dire "bon madame, vous avez la chance de pas vous retrouver au fond de l'atlantique.

des fois j'ai de la rancoeur devant nos comportements. on devrait dire (mort pour les vacances...) moi mes meilleures vacances je les ai passées dans la vallée du falgoux. alors j'ai fait tous les cols de la vallée pour m'entrainer à monter le pas de peyrol. (puy mary) pas besoin de faire des milliers de kilomètres pour voir je ne sais quoi.

je trouve que l'on va bien trop loin... on peut quand meme se passer de faire des voyages à 14 000 kilometres. on est en train de batir un nouveau pays et on ne va meme pas le visiter pour le comprendre.

maudite epoque que l'on va payer bien cher...




a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
malgrè toutes les hypotheses possibles je trouve quand meme très curieux que sur 11 victimes identifiées il n'y est que des brésiliens... brésiliens rappelons le qui refuse l'aide des chercheurs et medecin francais ainsi que l'aide de la BEA... les gouvernements brésilien et francais savent obligatoirement beaucoup de choses qui ne doit pas nous etre divulgués la question est de savoir ce que sont toutes ces choses?? ne me dites pas qu'un pays riche comme la france avec autant de moyens dans une zone limitées n'arrive pas a retrouver les boites noires et ne me dites pas que la plus grosse carcasse importante de l'avion na pas reussi a etre retrouver avec les moyens francais brésilien et américain!!! il faut arreter de prendre les gens pour des imbéciles et de pouvoir laisser les familles faire leur deuils
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Je suis effondré en lisant la prose de la majorité de vos correspondants/ 1er-l'ortograf....
2eme-la logique des raisonnements.... 3eme- le parti pris systématique : " on nous ment sur toute la ligne" ...: INCOHERENT...
Nota : je pense ,une fois de plus,que vous allez me censurer... Mais je continue de penser que "vous" journalistes deriez être un peu plus soucieux du respect de la langue.....vaste programme .
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
jignor encore la réson pour laquelle cet avion c'est crasher mais je ne pense pas que se soit a cause
des raison météo car un avion est fait pour résister au orages la preuve:moi qui vit au gabon j'ai fait Libreville Paris en avion et nous somme passé dans une sonne d'orage
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
à a.f.: personne ne va vous prendre pour un imbécile... car vous êtes vraiment trop ...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Rassurez vous tous: vous n'avez rien à craindre. Si "ON" devait cacher quelque chose, ça ne serait qu'à des gens intelligents...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Bonsoir,
Nous sommes tous touchés par cette tragédie car elle nous renvoie à une vérité que nous n'aimons pas voir. Nous n'acceptons jamais la mort et encore moins le non controle de notre "destin" ou notre vie .
Cette femme qui a envoyé ce sms a peut etre eu un pressentiment peu avant le drame et cela arrive à de nombreuses personnes sur des choses positives ou non dans la vie .
Ce genre d'enquete est longue et compliquée , essayons de sincèrement penser aux victimes , aux familles.
J'espère comme tout le monde que les boites noires seront retrouvées et en attendant j'essaie de ne pas tirer trop vite de conclusions hâtives car dans ce genre de drame on s'imagine tout et n'importe quoi ...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
à p.m lorsqu'une affaires d'une telle importance touchant plusieurs pays ne doit pas etre révélé pour quelconques raison les états concernés savent cacher très bien la vérité, puis ne plus parler de ce crach pour pas mettre air france en porte a faux et faire baisser l'économie c petit...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
on peut pas le savoir car, on a pas trouvé une boite noire. alors posé vous pas de questions parce qu'on pourrait quesment jamais le savoir. On peut dire plein de chose a propos de l'accident, mais on pourra jamais dire la véritée.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Bonjour, tous les journalistes se réclament d'être indépendants, mais cela ne dépasse pas le stade intellectuel.
Ou alors pourquoi la presse Française dans son ensemble a appliqué un black out total sur l'incident de l'airbus A330 au décollage d'Osaka vers la Gold coast Australienne, incendie dans le poste de pilotage et atterrissage d'urgence à Guam???? Cet incident à eu lieu peu après l'accident d'Air France.

Rien en France la manipulation est quasiment parfaite sauf que je sais que ce que raconte la presse Française n'a pas grande valeur alors je suis la BBC, NBC, CNN et d'autres, tous en ont parlé pourquoi pas vous? Etrange. C'est encore une preuve flagrante du contrôle de l'info.

Article:
Heater Cause Of In-Flight Airbus A330 Cockpit Fire?

A loud bang and a bright flash of white flame greeted the pilots of a Jetstar Airbus A330-200 carrying 203 passengers and crew out of Osaka, Japan, for the Gold Coast, Australia, Thursday as it passed four hours en route 37,000 feet over the Pacific. The cockpit crew donned masks as fumes and smoke filled the flight deck and flames rose near the base of the co-pilot's windscreen. Aside from pilot and co-pilot, two trainees were in the cockpit, one of whom passed forward a fire extinguisher that the co-pilot used to douse the flames. After an estimated 50 seconds the fire appeared to be out and the aircraft was about 20 minutes from Guam, where the crew put down safely after a relatively normal descent. Jetstar cited an electrical connection in a windscreen heater element as the fire's apparent ignition point, according to The Australian, but the Australian Safety Bureau has yet to determine the cause. According to a spokesman for Jetstar, "This is quite a new aircraft, well maintained and the part was factory fitted." Captain Ray Banfield told passengers upon landing, "Never in all my years of flying commercial aircraft had I seen anything like it," according to The Daily Telegraph.

Many passengers aboard the two-year-old jet were not immediately aware of the nature of the descent as the pilots could not make announcements through their masks. Some passengers, however, could smell smoke. Upon landing, the aircraft was met with fire trucks and sat for several minutes before proceeding to the terminal. The seemingly freak incident has brought more attention to the Airbus A330-200 as it is the same model as the Air France jet that was lost off the coast of Brazil early this month.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
allez sur le site eurocokpit! site tenu pad des pros de l'aviation ...édifiant!
http://www.eurocockpit.com/
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
bonjour alors tout d'abord je suis arrivé recemment de voyage il est vrai que cette nouvelle ma vraiment touché à savoir la detresse des passagers des parents et des enfants à bord la vérité?peut etre grace au boite noir qui sait?enfin tout ce que je souhaite c'est que l'ont puisse determiné les cause exacte pour le deuil des familles car cet épreuve est difficile et surtout l'attente !!!!bon courage aux familles.(esther)
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
moi je trouve que bien des choses sont bizarres. le français de base peut avoir un gps qui donne la position à 10m pres....

et on a l'arrière de l'avion. on devrait pouvoir descendre en dessous à la verticale. le titanic était lui aussi à 4000m de fond. on a pris des caméras de l'ifremer pour filmer le fond... alors on a retrouvé le bateau... mais en fait les américains... parce que les français ont quadrillé bêtement. les américains ont pris les diagonales... ils ont repéré des débris et lorsque ils ont trouvé à deux positions il ont suivi la direction pour tomber sur le bateau.

et pourquoi les boites noires envoient en continu leur signal et pas uniquement sur un signal donné, par exemple de micro ondes qui alimenteraient la balise pour qu'elle emette le signal à la demande. comme si moi perdu dans la foret je disais à longueur de temps "je suis là... je suis là..." au bout d'une heure je serais aphone !

si je le fais alors que j'entends du bruit sur un chemin ou sur la route... là j'ai plus de chance d'etre repéré. hors ca existe l'alimentation par des micro ondes. c'est utilisé par des lecteurs de badges. le lecteur envoie des micro ondes, qui alimentent la carte et la carte envoie son numéro.



Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :